A 9:30 dans Google, Internet, Marques

Chrome 13 veut accélérer le web

5
AOÛ
2011
Partager cette actu sur :

Logo GoogleGoogle vient de livrer la version finale de Chrome. Ceux qui avaient testé la bêta le savent, la version 13 du navigateur intègre Instant Pages, une nouvelle fonctionnalité permettant d’accélérer un peu plus l’affichage des pages.

Pour les superstitieux, le chiffre 13 a un statut particulier. Provoquant la chance pour certains et la malchance pour d’autres, ce chiffre dispose d’une symbolique forte. Google semble avoir pris cela au sérieux et, alors que les versions précédentes se sont succédées sans déchaîner les passions, la version 13 de Chrome dote le navigateur de nouvelles armes.

Google GirlHormis l’habituelle correction de bugs et le renforcement de la sécurité, on trouve deux nouvelles fonctionnalités qui devraient faire mouche auprès de nombreux internautes. Tout d’abord, Chrome se dote d’un aperçu avant impression permettant de prévisualiser la page web avant de l’acheminer vers l’imprimante. Ceci est rendu possible grâce au lecteur PDF intégré au navigateur. La prévisualisation n’est pour le moment disponible que que Windows et Linux mais une mise à jour devrait être disponible prochainement pour Mac OS.

La grande nouveauté de Chrome 13 réside dans Instant Pages. Grâce à cette fonctionnalité, le navigateur précharge certaines pages pour pouvoir les afficher de façon quasi instantanée. Chrome se base sur le comportement des internautes pour précharger le contenu des pages susceptibles d’êtres visitées. Ainsi, sur les résultats d’une recherche, il y a de fortes chances que les internautes cliquent sur le premier résultats. En se basant sur cette hypothèse, Chrome précharge la page pour pouvoir l’afficher plus rapidement ensuite. La logique est la même pour les pages contenant des liens comme « page précédente » et « page suivante », le navigateur estime qu’il y a de fortes chances que vous poursuiviez votre navigation par ces liens en précharge donc le contenu vers lequel ils pointent.

Ce système s’avère concluant et, même si le chargement n’est pas forcément instantané à chaque fois, il permet de gagner en fluidité lors de la navigation. Cette nouvelle avancée devrait donner un nouvel élan à Chrome qui n’en finit pas de grignoter des parts de marché sur ses concurrents, notamment sur Firefox. Google semble prêt à hisser son navigateur en véritable challenger à Internet Explorer.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+
A 16:25 dans Google, Internet, Marques

Chrome de Google présente sa version 6 pour ses 2 ans

3
SEP
2010
Partager cette actu sur :

GoogleMoins de 4 mois après le lancement de la version 5 stable sous Windows, Linux et Mac de Chrome, Google propose une sixième mouture de son navigateur web, qui fête ses 2 ans. Toujours plus rapide, le browser de la firme de Mountain View devrait encore grignoter des parts de marché à Internet Explorer et à Firefox.

D’après Net Applications, Chrome représentait en mai dernier 7,05 % des parts de marché, en moins de 2 ans d’existence.

Bien décidé à profiter au maximum de cette forte croissance, Google propose désormais une sixième version de son navigateur maison, moins de 4 mois après avoir sorti la version 5.

Cette nouvelle mouture corrige 16 failles de sécurité, permet de lire les vidéos au format WebM et serait 3 fois plus rapide que la version initiale lancée en 2008.

Google Chrome sept 2010Cliquez sur l’image pour l’agrandir

En outre, l’interface a quelque peu été épurée. Le navigateur est désormais pourvu d’un système de synchronisation qui permet de retrouver ses favoris, ses thèmes et ses préférences depuis n’importe quel ordinateur.

Un gestionnaire de remplissage automatique des formulaires a également été ajouté et un performant lecteur PDF est activable depuis le gestionnaire des extensions.

Epaulées par le ballot screen en Europe, ces améliorations permettront-elles au nouveau navigateur de Google de ravir des parts de marché supplémentaires à ses concurrents ? Tout porte à le croire.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+
A 10:44 dans Google, Internet, Marques

Google Chrome grignote des parts de marché

3
JUIN
2010
Partager cette actu sur :

Navigateurs webNet applications a publié les dernières estimations concernant les parts de marché des navigateurs. Elles confirment la progression de Chrome avec le franchissement de la barre des 7% de parts de marché et le recul des deux géants Internet Explorer et Firefox. L’autre phénomène, à surveiller de près, est la progression de Safari dopée par les ventes de l’iPad.

Les derniers chiffres de Net Applications sont tombés. Le navigateur de Google, Chrome, poursuit sa lente mais irrésistible ascension. Le navigateur de la firme de Mountain View est passé de 6,73% de parts de marché à 7,05% entre avril et mai.

Dans le même temps, Internet explorer reculait sous la barre des 60%, pour atteindre 56,69% et Firefox enregistrait aussi une baisse avec une part de marché qui est passé de 24,59 à 24,35%. De plus, si on regarde plus en détails, les dernières versions IE8 et Firefox 3.6 gagnent du terrain. IE8 est passé à 25,15% alors que IE6 est en voie d’extinction, il ne rassemble que 5% de parts de marché aux Etats-Unis.

Réelle désaffection pour les deux navigateurs vedettes, effet de mode, ou simple conséquence de la mise en place du ballot screen sous Windows (l’écran de choix qui permet de choisir son navigateur) ? Il faudra encore attendre pour confirmer les raisons de cette percée.

ipad sur fond blancIl faut aussi souligner les progressions de Safari et d’Opéra qui sont passés de 4,72% à 4,77% pour le premier et de 2.30% à 2,43% pour le second. Le navigateur d’Apple devrait quant à lui bénéficier de l’effet iPad, avec les deux millions d’exemplaires vendus depuis son lancement et les six millions prévus (pour les plus optimistes) cette année, on devrait assister à une percée de Safari.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+
A 11:21 dans Google, Internet, Marques

Google Chrome 5.0 stable sous Windows, Linux et Mac

27
MAI
2010
Partager cette actu sur :

Combat Affrontement BusinessmenLa guerre entre navigateurs web fait rage et Google est bien décidé à faire parler de Chrome pour grignoter quelques parts de marché supplémentaires. Ainsi, 4 mois seulement après avoir sorti la version 4.0 de son navigateur, la firme de Mountain View propose Chrome 5.0 en téléchargement.

Au début du mois de mai, Net Applications et AT Internet nous apprenaient que Internet Explorer, la navigateur de Microsoft, était passé sous la barre des 60 % de parts de marché au niveau mondial.

La concurrence prend principalement les traits de Firefox de la Fondation Mozilla, qui représente 24,59 % de PDM, et de Chrome, le navigateur web de Google lancé en septembre 2008, qui a connu une progression constante pour atteindre les 6,7 % de PDM.

Logo GoogleBien décidée à investir le marché des browsers, la firme de Moutain View enchaîne les moutures et les évolutions. Ainsi, après Chrome 4.0 sorti en janvier 2010, c’est à présent la version finale de Chrome 5.0 qui est disponible au téléchargement.

Cette nouvelle version de Chrome est évidemment plus performante que les précédentes. D’après les tests effectués par nos confrères de 01net sur une mouture préliminaire à la fin du mois de mars, seul Opera 10.51 pouvait rivaliser avec le navigateur de Google.

Chrome 5.0 est également pourvu de nouveautés censées faciliter la navigation de l’internaute. Ainsi, à travers les identifiants d’un compte Gmail, il est à présent possible de retrouver sur n’importe quel ordinateur équipé de Chrome 5.0 ses favoris mais aussi ses thèmes, ses paramétrages de démarrage, sa page d’accueil, ses paramètres de contenu, ses langues sélectionnées ou encore ses paramètres de zoom.

Google Chrome 5.0 Gestionnaire des favorisEn outre, l’amélioration de la gestion de HTML5 permet la prise en charge des API de géolocalisation, le support d’App Cache, des Web Sockets et du glisser/déposer des fichiers (à tester avec Gmail) et la mise en place d’un nouveau gestionnaire des favoris.

Enfin, cette version a le grand mérite d’être stable aussi bien sous Windows que sous Linux et Mac. Cette nouveauté, associée aux bénéfices que Google devrait tirer de l’instauration du ballot screen sous l’OS de Microsoft en Europe, semble donc garantir un avenir radieux au navigateur de la firme de Moutain View.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+
A 11:59 dans Google, Internet, Marques

Google Chrome 4.0, une réponse à Firefox 3.6 ?

26
JAN
2010
Partager cette actu sur :

Google Chrome Quelques jours seulement après le lancement de Firefox 3.6, Google rend disponible au téléchargement la version 4 de Chrome, uniquement utilisable sous Windows. Les deux challengers cherchent-ils à briller un maximum pendant qu’Internet Explorer traverse des temps difficiles ?

Alors que Microsoft vient tout juste de résoudre un défaut de sécurité dans Internet Explorer à l’origine de cyberattaques visant les serveurs de Google, la firme de Mountain View propose la version 4 de son navigateur, Chrome, au téléchargement pour les utilisateurs de Windows.

Cette nouvelle mouture est accompagnée de 1500 extensions dont la gestion a été simplifiée. Ainsi, il est possible d’installer et de désinstaller l’extension de son choix sans avoir à redémarrer le navigateur.

Services de Google
Chrome 4.0 permet également de synchroniser ses favoris avec son compte Google, améliore encore les performances des précédentes versions et supporte de nouveaux éléments du HTML 5 tels que LocalStorage, API Database et WebSockets.

Contrairement à la fondation Mozilla, dont le navigateur Firefox 3.6 lancé le 21 janvier comptabilise déjà plus de 15 millions de téléchargement, Google sort les nouvelles versions de Chrome à un rythme effréné.

Il semblerait que les deux outsiders, dont les parts de marché ne cessent d’augmenter pour le plus grand malheur de Microsoft, soient bien décider à exploiter au maximum le passage à vide d’Internet Explorer pour se tailler la part du lion.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+
A 10:36 dans Google, Internet, Marques

Google propose une version bêta de Chrome 2 pour tous

19
MAR
2009
Partager cette actu sur :

Google ChromeUne version bêta de Google Chrome est proposée au grand public. L’accent est résolument mis sur la rapidité et sur l’ergonomie.

Alors que le secteur des navigateurs web, largement dominé par l’Internet Explorer de Microsoft, connait un regain de concurrence, Google Chrome, sur le marché depuis septembre 2008, se rappelle à notre bon souvenir.

Déjà disponible pour les développeurs depuis le début de l’année, cette version bêta de Chrome est désormais accessible au grand public. L’amélioration la plus significative réside dans la vitesse de JavaScript V8, qui permet d’obtenir une nouvelle version bêta « presque deux fois plus rapide que la version bêta originale » selon Google.

ChromeEn outre, le Chrome nouveau apporte également son lot d’améliorations et d’astuces de navigation. Ainsi, cette version bêta offre le remplissage automatique des formulaires, le défilement automatique du curseur (autoscroll) ou encore une option de zoom sur le texte et sur les images. Enfin, la grande nouveauté réside dans la possibilité de déplacer les onglets pour afficher deux pages de navigation côte à côte.

Avec seulement 1,12 % de parts de marché mondial des navigateurs, les enjeux sont grands pour Google Chrome et le chemin est encore long pour conquérir le secteur.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus