A 12:05 dans Google, Internet, Marques

Chromebook Pixel : Google s’attaque à nouveau à Apple

22
FEV
2013
Partager cette actu sur :

Google enseigne bâtimentEn dévoilant Chromebook Pixel, Google semble inaugurer une nouvelle gamme de PC tournant sous Chrome OS. Doté d’un écran tactile de qualité et d’un design très soigné et commercialisé dès ce jeudi aux Etats-Unis et au Royaume-Uni à partir de 1299 dollars, ce nouvel ultraportable semble être une réponse au MacBook Air d’Apple.

Les rumeurs se sont finalement révélées justes. Après avoir commercialisé des ultraportables Chromebook sous Chrome OS en partenariat avec Samsung ou Acer, Google vient de dévoiler le Chromebook Pixel, un nouveau modèle qui ne porte la marque d’aucun constructeur et qui se situe résolument dans le haut de gamme.

Commercialisé à partir de 1299 dollars alors que le prix des autres PC sous Chrome OS tourne plutôt autour des 400 dollars, le Chromebook Pixel semble faire de l’oeil aux utilisateurs de Mac. Bénéficiant d’une coque en aluminium au design soigné de 16,9 mm d’épaisseur, il ne pèse que 1,52 kg et dispose d’un clavier rétroéclairé et d’un large pavé tactile en verre dépoli.

Chromebook Pixel Google
L’ultraportable jouit d’une version revue de Chrome OS afin de tirer le meilleur parti de l’écran tactile de près de 13 pouces et de sa haute résolution de 2560 x 1700 pixels qui permettent de gérer les applications traditionnelles de Google comme Gmail ou YouTube du bout des doigts.

Comme les anciens modèles Chromebook, Pixel est doté d’une mémoire réduite (4 Go) mais bénéficie d’un abonnement de 1T sur Google Drive valable 3 ans. La version de base est compatible Wi-Fi mais une version LTE-4G, développée en partenariat avec Verizon, devrait bientôt être proposée aux Etats-Unis à partir de 1499 dollars.

Parmi les points faibles de l’appareil, on notera une connectique plutôt sommaire – deux ports USB 2.0, un mini-DP et un lecteur de cartes – et une autonomie de seulement 5 heures.

Apple pommePour le moment, aucune date de commercialisation en France n’a été annoncée. Google attend sûrement de voir comment le marché américain va répondre à ce nouvel ultraportable et dans quelle mesure ce dernier parvient à s’imposer face aux appareils proposés par Apple. Après les smartphones et les applications numériques, il semblerait que les deux mastodontes aient trouvé un nouveau terrain d’affrontement.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus