A 11:16 dans Fibre optique

Google Fiber fait une pause

26
OCT
2016
Partager cette actu sur :

En 2012, Google lançait Google Fiber. L’objectif de ce projet ambitieux : proposer le très haut débit aux Américains à des prix attractifs. Après avoir déployé la fibre optique dans neuf villes, le projet est aujourd’hui mis entre parenthèses et Craig Barrat, en charge du déploiement, quitte ses fonctions.

FacebookTwitterGoogle+

Il y a cinq ans, Google Fiber faisait de l'ombre aux fournisseurs d'accès Internet américains en déployant la fibre optique. En juillet 2012, les habitants de Kansas City inauguraient le réseau très haut débit du géant américain.

Google Fiber, un projet ambitieux

Suite à ce succès, le projet s'est déployé dans de nouvelles villes américaines : les habitants de Austin, Atlanta, Charlotte, Nashville, Provo, Salt Lake City et The Triangle peuvent ainsi surfer avec des débits allant jusqu'à 1 Gb/s grâce à Google Fiber.

Google Fiber : un déploiement mis en pause

Un déploiement mis en pause

Si le projet semblait prendre de l'ampleur et faisait même trembler les opérateurs français il y a quelques années, il semble aujourd'hui au point mort. Craig Barrat, le patron de la division Access, en charge du déploiement, vient d'annoncer que l'expansion de Google Fiber était aujourd'hui en pause.

Pas de fibre pour les Potential Fiber cities

Les efforts de déploiement vont donc se poursuivre dans les villes où Google Fiber a initié les travaux, c'est-à-dire à Huntsville, Irvine, Louisville et San Antonio. En revanche, Craig Baratt annonce que les opérations seront mises « en pause » dans les villes où le projet devait potentiellement arriver, à savoir Dallas, Jacksonville, Los Angeles, Oklahoma City, Phoenix, Phoenix, Portland,  San Jose et Tampa.

Licenciements et démission du chef de projet

Le patron de la division en charge du projet justifie cette mise entre parenthèses par la volonté de se concentrer sur de nouvelles technologies et sur de méthodes de déploiement différentes afin de rendre le très haut débit plus accessible. Les travaux de déploiement étant particulièrement coûteux, le nombre de salariés en charge du projet va ainsi être réduit. Selon les rumeurs, 9% des effectifs seraient concernés. En outre, Craig Barrat a annoncé qu'il quittait ses fonctions, restant cependant conseiller auprès de Larry Page.

Alphabet à l'assaut du mobile ?

Quelles sont les nouvelles technologies sur lesquelles planchent le géant du web ? Beaucoup parient sur le mobile, et pour cause : Alphabet tente depuis plusieurs années de connecter la planète en 4G grâce à un réseau de montgolfières via le Project Loon. En début d'année, la holding de Google allait encore plus loin avec SkyBender, une initiative visant à créer un réseau 5G en utilisant des drones en guise d'antennes...

 

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus