A 13:06 dans Internet, Médias

L’après Hadopi est déjà en marche

3
SEP
2009
Partager cette actu sur :

Assemblee NationaleAlors que le projet de loi instaurant l’Hadopi fera sa rentrée le 15 septembre sur les bancs de l’Assemblée Nationale, une commission chargée de réfléchir aux pistes de développement de l’offre légale est déjà en place.

Le projet de loi si cher à Christine Albanel devrait faire son entrée en vigueur sans elle. Frédéric Mitterrand, nommé ministre de la Culture et de la Communication juste avant l’été, reprend en main le dossier.

Nous avons déjà évoqué le début de la tournée médiatique du nouveau ministre chargé de défendre le projet de loi de lutte contre le téléchargement illégal. La grande opération de promotion, destinée à promouvoir le texte auprès de l’opinion publique, se poursuit avec la création d’une commission chargée d’améliorer l’offre légale sur Internet.

Jacques ToubonPatrick Zelnik, dirigeant du label Naive (responsable de la sortie des albums de Carla Bruni), préside cette commission du doux nom de « Création et Internet ». Il sera notamment entouré de Jacques Toubon (photo ci-contre), ancien ministre de la Culture (responsable de la loi qui porte son nom) et de Guillaume Cerutti, PDG de Sotheby’s France et ancien directeur de cabinet au ministère de la Culture.

Par ce biais, Frédéric Mitterrand essaie de faire taire les mauvaises langues qui dénoncent un texte uniquement répressif, n’offrant aucun progrès du côté de l’offre légale. Cette commission « Création et Internet » devra donc faire preuve d’audace pour convaincre les internautes qu’Hadopi est vraiment la meilleure chose qui puisse arriver à la culture aujourd’hui.

Luz : J'aime pas la chanson française En réunissant le fondateur d’un label indépendant qui a gagné en notoriété ce qu’il a perdu en spontanéité, un ancien ministre qui a instauré les quotas de chanson française à la radio (qui a eu pour effet de générer tout un lot de chansons bas de gamme venant parasiter les ondes) et un dirigeant de maison de vente aux enchères, on se demande toutefois si la commission n’a pas oublié quelque chose… Des artistes peut-être ?

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus