A 10:37 dans Internet, Marques

Iliad : un chiffre d’affaires en hausse mais un parc qui se tasse

5
MAI
2010
Partager cette actu sur :

IliadComment Iliad parviendra-t-il à retrouver une dynamique ? Voici la grande question du moment. L’opérateur parvient à jouer sur quelques leviers pour progresser (augmentation du nombre d’abonnés dégroupés, services à valeur ajoutée…) mais son parc s’étend peu. Parviendra-t-il à garder sa place de premier opérateur alternatif ?

Le groupe Iliad vient de communiquer ses chiffres pour le premier trimestre 2010. Le chiffre d’affaires du groupe atteint 504,5 millions d’euros sur ces trois mois, soit une progression de 4,5 % par rapport au premier trimestre 2009.

Cette augmentation s’explique par une hausse de 11,5 % du CA de Free sur un an et par une croissance de 7,4 % du chiffre d’affaires lié aux services à valeur ajoutée par rapport au premier trimestre 2009. L’ARPU (chiffre d’affaires par abonné) se maintient à 36,3 € par mois sur cette période.

Offre FreeLa problématique ne se situe pas au niveau de la rentabilité des abonnés mais sur les difficultés que rencontre Iliad pour étendre son parc. L’opérateur compte aujourd’hui 4,504 millions d’abonnés, soit une progression de 48 000 clients depuis le 31 décembre 2009. Free a recruté 88 000 nouveaux abonnés sur cette période tandis qu’Alice a laissé échappé 40 000 clients.

Il semble difficile pour Iliad d’endiguer la fuite des Aliciens. La migration des anciens abonnés de Telecom Italia sur le réseau de Free ne parvient pas à colmater la brèche. La progression du taux de dégroupage, qui atteint aujourd’hui 87,11 %, a du mal également à maintenir les abonnés Alice en place.

Quelle sera la recette magique d’Iliad ?

La logique voudrait que le groupe renforce l’attrait de Free (nouvelle campagne publicitaire, nouvelle Freebox, nouveaux services…) pour attirer plus d’abonnés sous cette marque en laissant Alice s’éroder dans son coin. En tout cas, l’opérateur a intérêt à réagir rapidement s’il ne veut pas se laisser dépasser par son rival SFR.

Over the Top - le bras de ferEn effet, l’opérateur au carré rouge, dont le parc croît à une vitesse supérieure, devrait dépasser Iliad en nombre d’abonnés ce trimestre. Les deux opérateurs étaient au coude à coude à la fin de l’année 2009 (seuls 12 000 abonnés les séparaient). Le trublion des FAI, qui semble s’être un peu trop assagi, retrouvera-t-il de sa superbe pour conserver sa place ?

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus