A 10:21 dans Internet, Téléphonie

Le cofondateur de Microsoft attaque 11 géants du Web

30
AOÛ
2010
Partager cette actu sur :

Paul Allen PDG de Interval Licensing
Quand ils ne se font pas la guerre entre eux sur les brevets, les géants de l’Internet sont aussi attaqués par plus petit qu’eux. Paul Allen, le co-fondateur de Microsoft, a porté plainte auprès de la cour de justice de Seattle contre 11 des plus grandes entreprises de l’Internet et du e-commerce. Parmi ces entreprises accusées de violation de brevets, on trouve Apple, Google et Yahoo.

Quand ils ne s’accusent pas entre eux pour violation de brevets, les constructeurs de téléphone et autres géants de l’Internet peuvent à leur tour se trouver dans la ligne de mire de plus petit qu’eux. Vendredi, Interval Licensing, l’entreprise de Paul Allen, co-fondateur de Microsoft, a porté plainte auprès de la cour de justice de Seattle contre 11 géants de l’Internet et du e-commerce pour violation de brevets. Parmi ces entreprises figurent : Yahoo, Google, AOL, Apple, eBay, Facebook, Netflix, Office Depot, OfficeMax, Staples et YouTube.

Interval Licensing a acquis Interval Research une start-up spécialisée en recherche et développement dans le domaine des systèmes d’information, de l’informatique et des communications, fondée en 1992 par Paul Allen. Or avec cette acquisition, Interval Licensing a mis la main sur des brevets qui portent sur des technologies fondamentales de l’Internet abondamment utilisées par ces sites.

Logo FacebookLa plainte concerne 4 brevets qui portent sur des inventions telles que celle qui permet de lier un article, une vidéo ou mieux des produits à ce que l’on est en train de lire. Un autre brevet porte sur la fonction qui permet d’afficher un encadré pour attirer l’attention notamment lors de l’arrivée de mails.

Les réactions ne se sont pas faites attendre

Cette plainte, si elle est suivie d’effet, a provoqué l’effet d’une véritable bombe dans le monde de l’Internet. Tous les accusés ont vivement réagi. Pour Facebook, « cette plainte est complètement dénuée de fondements et nous la combattrons vigoureusement ». Quant à Google, déjà en conflit avec Oracle, il a estimé que « cette plainte contre certaines des entreprises les plus innovantes reflète une tendance malheureuse de gens qui essaient d’entrer en concurrence devant les tribunaux plutôt que sur le marché […] L’innovation et non les poursuites, sont la meilleur manière d’amener au marché les produits et les services dont bénéficient des millions de gens dans le monde ».

Maillet
On peut comprendre la virulence des ces propos. Que se passerait-il si la justice tranchait en faveur d’Interval Licensing ? Ce serait, alors, des millions de dollars que ces entreprises devraient reverser à Interval Licensing.

Cependant, le PDG d’Interval Licensing semble posséder le même caractère philanthropique que Bill Gates puisqu’il a annoncé qu’il lèguerait la majeure partie de sa fortune à des organisations caritatives. Avec cette action, Paul Allen se prend-il pour le Robin des Bois de l’Internet ?

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus