A 13:02 dans Fibre optique, RTTH

Haut débit : 9 000 écoles connectées en septembre prochain

27
MAI
2014
Partager cette actu sur :

ecole connectee
Le ministre de l’Education Nationale Benoît Hamon a annoncé hier son intention d’apporter un haut débit de qualité à près de 9 000 établissements scolaires d’ici la rentrée 2014. Dans le cadre du programme « Ecoles connectées », le ministère entend en effet faire entrer l’Ecole dans l’ère du numérique.


Un quart des établissements scolaires ont un débit insuffisant

Partant du constat que « sur les 64 300 écoles et établissements du second degré, publics ou privés, répartis sur l’ensemble du territoire national, plus de 16 000 n’ont pas aujourd’hui accès à un haut débit permettant de répondre au développement des usages numériques éducatifs », le ministère a mis en place le programme « Ecoles connectées ».

Ainsi, d’ici septembre 2014, ce sont près de 9 000 établissements scolaires (écoles, collèges ou lycées) qui devraient bénéficier d’un haut débit de qualité. « Sans attendre le déploiement des réseaux d’initiative publique à très haut débit, le gouvernement a souhaité assurer la disponibilité rapide d’une connexion à Internet de qualité » a précisé le ministre dans son communiqué.


Cinq millions d’euros investis

Pour ce faire, le gouvernement a décidé d’investir cinq millions d’euros dans le cadre du plan Très Haut Débit. Il a également lancé un appel d’offres à l’issue duquel 56 d’entre elles ont été sélectionnées. 9 000 établissements d’enseignement primaire ou secondaire pourront ainsi choisir une de ces offres afin de bénéficier d’une connexion de qualité d’ici la rentrée prochaine.

Le satellite en attendant la fibre optique ?

La plupart de ces écoles souffrant d’un débit insuffisant font partie des zones dites grises, en d’autres termes mal desservies par l’ADSL. Le satellite, qui permet d’apporter un débit allant jusqu’à 20 Mb/s n’importe où, devrait donc être la solution privilégiée pour pallier ce problème.

Ces zones grises tendent-elles à disparaître ? Force est de constater que les efforts déployés pour réduire la fracture numérique s’intensifient, à l’instar du projet ConnecTourisme qui prévoit d’équiper d’un kit satellite des sites répartis sur les massifs montagneux de France.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus