A 10:03 dans Afrique, Amérique, Asie

L’Internet mobile dépasse l’Internet fixe pour la première fois dans le monde

3
NOV
2016
Partager cette actu sur :

Ce qui devait arriver, arriva. Pour la première fois, en octobre 2016, l’Internet mobile a représenté plus de trafic que l’Internet fixe selon StatCounter. La forte croissance de la 4G et des smartphones dans le monde commence à produire ses effets.

FacebookTwitterGoogle+

Selon StatCounter, les terminaux mobiles (smartphones et tablettes) représentent 51,3% du trafic Internet mondial contre 48,7% pour les ordinateurs traditionnels, une première dans l'histoire de l'informatique.

L'Internet mobile dépasse l'Internet fixe pour la première fois

Cela confirme une fois de plus qu'Internet va devenir de plus en plus mobile, une direction confirmée par le développement intensif des objets connectés, dont le nombre devrait dépasser les 20 milliards en 2020.

Les pays industrialisés fidèles à l'Internet fixe

Toutefois, l'étude du statisticien irlandais présente des résultats disparates selon les pays et régions du monde. Ainsi, en France, les connexions depuis un ordinateur sont encore majoritaires à 70,43% contre 29,56% pour les mobiles. Ce qui est également le cas dans le reste de l'Europe (70,80% contre 29,20%) ou en Amérique du Nord (66,53% contre 33,47%).

L'Internet mobile dépasse l'Internet fixe pour la première fois

Les régions émergentes privilégient le mobile

A l'inverse dans les régions émergentes, l'essentiel de l'accès Internet se réalise depuis le mobile comme l'Afrique (63,50% contre 36,5%) ou encore l'Asie (64,28% contre 35,72%). Ce qui démontre un développement beaucoup plus limité des réseaux fixes comme la fibre optique et un taux d'équipement en ordinateur plus faible.

L'Internet mobile dépasse l'Internet fixe pour la première fois

Le mobile important pour le développement et le référencement

Aodhan Cullen, PDG de StatCounter déclare à propos de cette étude : « Cela devrait être une piqûre de rappel, spécialement pour les petites entreprises, les commerçants et les indépendants, afin qu'ils s'assurent que leurs sites web soient compatibles avec les mobiles. Beaucoup d'anciens sites ne le sont pas ».

D'autant qu'une application ne suffit pas toujours car toutes les régions du monde n'ont pas accès à un réseau mobile performant et les utilisateurs se contentent souvent d'un accès via leur navigateur. De plus, comme le rappelle l'étude, Google favorise dans ses résultats les sites web possédant une version mobile.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus