A 10:04 dans Nouvelle-Aquitaine

L’Internet gratuit devient une réalité à Bordeaux

2
JAN
2012
Partager cette actu sur :

Alain Juppe
Les Bordelais vont pouvoir surfer sur Internet librement dans les espaces publics depuis leurs tablettes et leurs smartphones. La mairie de Bordeaux a choisi l’opérateur espagnol Gowex pour déployer un réseau Wi-Fi gratuit dans toute la ville. Toutefois, pas question de faire n’importe quoi, le bridage sera de mise.

Mieux que le tarif social Internet, les Bordelais vont bénéficier d’un réseau Wi-Fi gratuit. La mairie de la septième ville de France a choisi l’opérateur Gowex pour déployer un réseau Wi-Fi gratuit dans tous ses espaces publics (bâtiments, parcs, rues). Après les restaurants, les bars et les réseaux de hotspots Wi-Fi des opérateurs, la connexion devient permanente.

Logo WifiFondé en 1998, Gowex est un des leaders mondiaux dans le déploiement des réseaux Wi-Fi urbains. L’opérateur a déjà équipé 60 villes à travers le monde comme Buenos Aires, Madrid et couvre une population de 49 millions d’habitants.

Un réseau bridé

Toutefois, que les 250 000 habitants de Bordeaux ne se réjouissent pas trop vite. S’ils disposeront d’un accès gratuit, il ne pourront pas pour autant résilier leur abonnement Internet. Avec ce réseau gratuit, pas question de télécharger, de téléphoner ou de regarder des films en streaming.

Réseau Wi-Fi Gowex

Si Gowex annonce sur son site une connexion gratuite à 512 Kbps, il semblerait que l’on sera plus proche des 256 Kbps. Toutefois, pour ceux qui auront besoin d’une connexion plus rapide, il sera possible de bénéficier d’un débit de 1 Mbps moyennant 8 €/mois. Cette formule gagnant-gagnant permettra a la municipalité de financer le déploiement de ce réseau. « Elles investissent autour de 2 à 4 euros par habitant, et le retour sur investissement prend de trois à cinq ans », explique Karim Bouchfanj, directeur de la filiale française.

Des applications multiples pour les villes

Si l’intérêt d’un tel réseau pour les habitants est évident, il ouvre la porte à de nombreuses applications pour les municipalités. Les villes pourront développer leur réseau de caméras de surveillance sans gros travaux, gérer leurs parcmètres à distance et prendre en charge les communications mobiles des agent municipaux. « Nous développons des applications de vidéoprotection, de gestion du trafic routier, ou bien de parcmètres communicants, qui indiquent les places libres aux conducteurs. Grâce à ses parcmètres Wi-Fi, Barcelone économise 3 millions d’euros par an », précise Karim Bouchfanj.

Enfin, grâce à la géolocalisation, Gowex est en mesure de proposer de la publicité géolocalisée. Ainsi, dès qu’un Bordelais se connectera sur le réseau, il pourra recevoir de la publicité d’un commerçant situé à proximité.

En cas de succès à Bordeaux, d’autres villes et sites publics devraient opter pour cette solution.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus