A 12:08 dans Orange

Confusion chez Orange autour du débridage de l’iPhone 3G

27
AOÛ
2008
Partager cette actu sur :

Colère
Orange a reconnu brider les débits des iPhone 3G. L’opérateur tente cependant de contenir la colère de ses abonnés et promet de rectifier le tir rapidement, en croisant les doigts pour éviter la crise.

Suite à plusieurs témoignages sur le forum du site iPhon.fr, la rumeur a enflé lundi d’un éventuel bridage des cartes SIM destinées à l’iPhone par Orange (voir article).

En fin de journée, l’opérateur mobile reconnaissait auprès des journalistes de France Info que le réseau 3G+ était bridé au niveau du réseau 3G, soit avec un débit descendant de 384 kbit/s, contrairement à l’engagement d’Orange de fournir à chaque type d’appareil un réseau correspondant à ses caractéristiques techniques. Néanmoins l’opérateur promettait de fournir dès le 15 septembre un débit de 1 Mbit/s aux possesseurs d’iPhone 3G, bien loin encore des 14,4 Mbit/s correspondant à la norme HSDPA.

OrangeInterrogé mardi 26 août par l’Express, l’opérateur tentait un début de justification en expliquant adapter les débits en fonction de la nature des appareils : « Pour les PC Cards, le débit proposé est de 7,2 Mbit/s, pour les smartphones, il est de 384 kbit/s: ce sont des débits adaptés à chaque appareil et qui permettent un usage confortable et rapide de l’Internet, des mails, de la vidéo, se défend-on chez Orange. Un produit hybride comme l’iPhone est plus gourmand en données que les smartphones, mais moins que les PC. Il a donc besoin d’un débit intermédiaire ».

Soucieux de ne pas déplaire, Orange avouait néanmoins être prêt à passer le débit à 2 Mbit/s si le mécontentement des clients persistait. De plus, afin de ne pas décourager les éventuels nouveaux abonnés à l’offre iPhone, ceux-ci se verront proposer un débit pouvant aller « jusqu’à 1,8 Mbit/s en débit crête » dès la souscription à leur abonnement.

iPhone ClownDans sa manière de gérer cet épisode délicat, Orange, à qui un jury d’experts indépendants vient d’attribuer le « Prix de l’Innovation dans le Management de l’Innovation », tente avant tout de préserver son image. Ainsi, les interventions de l’opérateur sont proportionnelles à la visibilité de la colère des usagers et il n’est pas prévu de dédommager les clients qui ont été lésés.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus