A 16:00 dans Musique

E. Leclerc arrête MusicEtMoi

14
AOÛ
2008
Partager cette actu sur :

MP3 PlayerLe groupe de distribution E. Leclerc et son charismatique dirigeant, Michel-Edouard Leclerc, renoncent à leur plateforme musicale MusicEtMoi, deux ans après sa création, faute d’avoir su se montrer réellement novateurs.

Le 8 septembre prochain, le site MusicEtMoi sera fondu à la plateforme musicale Nokia et ainsi s’achèvera l’expérience de disquaire virtuel du groupe E. Leclerc. Néanmoins, les abonnés bénéficiant de crédits restants se verront envoyer, dès le 9 septembre, un e-mail contenant un code leur permettant d’acheter de la musique sur le site de Nokia.

Logo MusicEtMoiL’aventure musicale de E. Leclerc sur le net n’aura duré que deux ans mais il faut dire que le groupe n’aura pas su faire preuve dans ce domaine d’activité de l’audace qui le caractérise. Alors que le distributeur n’est jamais en reste pour fustiger les attitudes conservatrices de ses concurrents, dans la grande distribution ou plus récemment dans la téléphonie mobile (voir article), il ne semble pas avoir pris la mesure des attentes des consommateurs en matière de vente de musique dématérialisée.

Le modèle économique adopté par la plateforme MusicEtMoi reprend en effet tous les travers des acteurs du marché. Par exemple, pour la très récente BO du dernier Batman, The Dark Knight, chaque morceau est vendu 0,99 € et l’album est commercialisé à 9,99 €.

MusicEtMoiCliquez sur l’image pour l’agrandir

Bien qu’une fois acheté, le morceau soit transférable un nombre de fois illimité vers un baladeur numérique, que le nombre de lectures ne soit pas limité et qu’il soit gravable sur CD dix fois, une recherche de quelques secondes à la rubrique FAQ nous apprend que tous les morceaux sont encodés au format WMA (c’est-à-dire avec DRM) et qu’ils ne sont donc pas compatibles avec n’importe quel matériel.

MusicEtMoiCliquez sur l’image pour l’agrandir

En complément des achats à l’acte, MusicE tMoi propose des formules. Il est ainsi possible d’acheter des crédits : avec le forfait à 49,99 €, le prix d’un titre est ramené à 0,76 €. En outre, il existe une formule d’abonnement permettant une écoute en streaming illimitée. Mais qui est prêt de nos jours à payer pour une telle offre, lorsque l’écoute en streaming est gratuite et illimitée sur des sites comme Deezer ?

Casque audioLa plateforme musicale MuiscEtMoi s’éteindra donc à la rentrée faute d’avoir su apporter une véritable innovation et d’avoir su proposer une alternative convaincante aux modèles de vente de musique dématérialisée préexistants. Il est regrettable que le groupe E. Leclerc n’ait pas compris à temps que dans ce secteur aussi l’audace aurait pu être payante.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus