A 8:57 dans Free

Pas de fréquence en or pour Free Mobile

23
DEC
2011
Partager cette actu sur :

antenne relais
Comme prévu, l’attribution des quatre derniers lots de fréquences pour le déploiement de la 4G a été un succès. SFR, Orange et Bouygues Telecom ont raflé la mise. En revanche, Free n’a pu obtenir de lot. Cependant, il bénéficiera d’un droit d’itinérance.

Comme nous l’annoncions hier, l’attribution des licences 4G est un véritable succès pour le gouvernement. La vente des quatre derniers lots de fréquences basses situées sur la bande des 800 MHz a rapporté 3,575 milliards d’euros à l’Etat. Soit 1 milliard d’euros de plus que prévu. Les fréquences sont dites en or car elles permettent de couvrir en Internet haut débit une plus grande part de la population. Elles ont rapporté 2,64 milliards d’euros et les fréquences de la bande des 2,6 GHz destinées aux grandes agglomérations avaient déjà été vendues pour 936 millions d’euros.

Jackpot
SFR a signé le plus gros chèque. La filiale de Vivendi a déboursé 1,065 milliard d’euros pour 2 lots de 5MHz, Orange a payé 891 millions d’euros pour obtenir 10 MHz de fréquences. Enfin, Bouygues Telecom a payé 683 millions d’euros pour 10 MHz.

Free manque de moyens

Faute de moyens dûe au lancement de sa nouvelle marque, Free Mobile, le nouvel entrant sur le marché de la téléphonie mobile n’a pas pu obtenir un lot de fréquences. Toutefois, il bénéficie d’une législation clémente puisqu’il aura un droit d’itinérance. Actuellement, Free a déjà signé un partenariat avec Orange pour utiliser ses réseaux 2G et 3G.

Logo de Free MobilePour la 4G, Free Mobile pourra utiliser le réseau de SFR car ce dernier a obtenu deux blocs de 5 MHz chacun. L’absence de fréquences en 800 MHz « ne pose pas de problème opérationnel. Les zones denses seront couvertes en 4G par Free Mobile grâce à nos fréquences en 2,6 GHz. Sinon, nous pourrons bénéficier de l’itinérance sur le réseau de SFR, même si nous espérons continuer à travailler avec Orange », explique Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad.

Orange sera le premier opérateur à proposer la 4G à ses abonnés et la couverture du territoire devrait atteindre 99,6 % de la population d’ici 15 ans. La 4G permettra de surfer sur Internet avec des débits d’environ 60 Mbps.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus