A 11:09 dans TV

Médiamétrie va calculer vos enregistrements

17
DEC
2010
Partager cette actu sur :

RewindEn quelques mois, les Français ont été nombreux à adopter les différents modes de réception de la télévision numérique, faisant ainsi de la délinéarisation des programmes une tendance de fond. A partir de 2011, Médiamétrie tiendra compte d’une partie de ces nouveaux modes de consommation de la TV en intégrant les audiences des programmes visionnés en différé dans son étude Médiamat.

Avec 85,8 % des foyers ayant au moins un téléviseur relié à un mode de réception numérique, c’est une large majorité de Français qui a accès à de nouveaux usages télévisuels.

En effet, la plupart des décodeurs TV TNT, câble ou ADSL permettent de profiter d’option d’enregistreur numérique ou de contrôle du direct (aussi appelé « time shifting »). Or, face à une audience qui s’est morcelée du fait de la multiplication des chaînes, Médiamétrie se devait d’intégrer les programmes délinéarisés afin de coller au plus près de la réalité de la consommation TV d’aujourd’hui.

recording signComme annoncé en février dernier, ce mouvement devrait s’opérer en deux temps. Ainsi, dès janvier 2011, Médiamétrie tiendra compte de l’audience des programmes visionnés en différé dans son étude Médiamat. L’indicateur de l’institut additionnera alors l’audience en direct et l’audience en différé du programme « le jour de sa diffusion et ce, jusqu’à 3 heures du matin le lendemain ». C’est sur cette somme que se basera le calcul de l’audience mensuelle des chaînes.

On estime aujourd’hui que l’audience en différé ne représente que 3 minutes par jour. Néanmoins, en Europe, « 40 à 60 % du différé serait généré dans les 24 heures qui suivent la diffusion du programme » et en Grande-Bretagne, « 90 % de la consommation différée aurait lieu dans les sept jours qui suivent ».

La prise en compte de cette donnée devrait donc avoir à terme un impact positif sur les recettes publicitaires des chaînes de télévision, qui ont vu leurs revenus s’éroder au cours des derniers mois.

Regarder TV enfant pieds
Enfin, en 2012, Médiamétrie devrait compléter son dispositif en proposant un outil qui intégrera l’audience des programmes en catch-up TV (ou télévision de rattrapage) à l’établissement de l’étude Médiamat.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus