A 10:15 dans Musique, Vidéos

Le marché de la musique en ligne français : un modèle qui se cherche

24
JAN
2012
Partager cette actu sur :

Lecteurs MP3D’après l’Ifpi, l’organisation internationale des producteurs de disques, la vente de musique dématérialisée gagne chaque à année du terrain à travers le monde. Toutefois, en France, l’avenir des plateformes locales est menacée par les géants internationaux et des Français toujours attirés par les solutions gratuites.

La vente de musique en ligne connaît un véritable succès. D’après l’Ifpi (International Federation of Phonographic Industry) l’organisation mondiale qui regroupe les majors du disque, la vente de musique dématérialisée (téléchargement, offre de streaming légale) représente 32 % du marché mondial, soit 5,4 milliards de dollars de recettes en 2011.

Sur les habitudes d’achat de musique en ligne, l’étude confirme la réticence des Français à opter pour les solutions payantes, cependant, les Chinois restent les maîtres incontestés du piratage. En revanche, aux Etats-Unis, 53 % des américains ont basculé sur cette forme de consommation.

Deezer smileySi l’on peut expliquer le retard de la France en matière d’achat de musique en ligne par le goût pour le téléchargement illégal, les 44 plateformes légales pointent un autre problème : celui de la fiscalité. La quasi totalité des sites légaux de téléchargement perdent de l’argent. Seul Deezer s’en sort, mais ne doit son salut qu’à son partenariat avec Orange.

Selon Axel Dauchez, directeur général de Deezer, les plateformes françaises sont victimes des sites internationaux qui ne sont pas soumis au même taux de TVA. «  Le problème ne se pose pas seulement à court terme. Le risque à moyen terme est que l’essentiel des revenus numériques soit lié à des acteurs internationaux. Si c’est le cas, cela correspondra à une provincialisation de la France », précise Axel Dauchez. Pourtant, Deezer essaye,lui aussi, de devenir une référence mondial en exportant son modèle.

Avec la fermeture de Megaupload et la montée en en puissance de l’Hadopi, la situation des plateformes de téléchargement pourrait complètement changer cette année.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus