A 9:42 dans Internet

Internet Explorer chute en Europe

28
JUIL
2010
Partager cette actu sur :

Navigateurs webAT Internet a publié son baromètre des navigateurs pour juin 2010. Les foyers européens délaissent Internet Explorer au profit de Firefox et de Chrome. Le navigateur de Google affiche une belle percée puisqu’il passe de 2,3% de parts de visite sur les sites web européens à 6,8% en un an.

FacebookTwitterGoogle+

La chute d’Internet Explorer était prévisible avec l’arrivée du ballot screen sur les éditions européennes de Windows. Les premiers effets de cet écran de choix du navigateur semblent se faire déjà ressentir puisque le navigateur de Microsoft enregistre une baisse spectaculaire de 8,4% de parts de visite en un an, en passant de 62,2% à 53,8% en juin 2010. Cette baisse profite notamment à Firefox qui dépasse maintenant la barre des 30% de parts de visite. Toutefois, le navigateur de Mozilla n’affiche pas une performance spectaculaire puisqu’il n’a augmenté sa présence que de 2,3% de juin 2009 à juin 2010. Google GirlLe plus grand bénéficiaire de la chute d’Internet Explorer est Chrome, le logiciel de Google. En un an, le navigateur est passé de 2,3% de parts de visite à 6,8%. Certes, Chrome est encore tout jeune par rapport à ses concurrents et il reste peu répandu face aux deux mastodontes qui le précédent mais l’effet Google semble fonctionner. Chrome devance maintenant Safari en Europe, le navigateur d’Apple n’affichant qu’un petit 5,7% de parts de visite en juin 2010 (4,2% en juin 2009). La progression d’Opera est plus que sage puisque le logiciel passe de 2,2% à 2,4% de parts de visite sur un an. Les premiers effets du ballot screen jouent clairement en défaveur d’Internet Explorer. Si Chrome tire son épingle du jeu pour l’instant, les prochains mois devraient nous révéler si un raz-de-marée Google se confirme ou s’il s’agit d’une petite vague passagère.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus