A 15:15 dans Internet

News illustrée : les enfants, victimes d’Internet ?

15
AVR
2011
Partager cette actu sur :

Nadine MoranoLa semaine a été chargée en actualités mettant en scène des enfants. Entre la fouille d’une fillette de 6 ans à l’aéroport de La Nouvelle-Orléans et un chanteur-farceur qui fait mine d’interpréter des paroles très explicites devant un classe de bambins, on a presque eu l’impression que Nadine Morano était à la manœuvre afin de faire oublier sa piteuse confusion entre Renaud et Renault.

Les opinions publiques sont volatiles – on le sait – et les évènements de la semaine écoulée pourraient venir couronner de succès une disposition législative, encore très critiquée il y a peu, mais ardemment défendue par Nadine Morano et censée combattre la pédopornographie.

En effet, c’est au nom de ce fléau qui prospèrerait massivement sur Internet que la loi Loppsi 2 a réussi à imposer aux FAI de bloquer certains sites figurant sur une liste noire.

Or, nous étions les premiers à crier à l’imposture, estimant qu’il s’agissait en fin de compte pour le gouvernement de mettre en place le filtrage du net de manière insidieuse, sous couvert du fallacieux prétexte de la pornographie enfantine, activité difficilement défendable.

Enfants danger internetDans quelle erreur ne nous étions pas enferrés, épris de liberté d’expression que nous étions ! Deux vidéos sont venues nous ouvrir les yeux cette semaine : tout d’abord, celle d’une petite fille de 6 ans qui subit une fouille à l’aéroport de La Nouvelle-Orléans qui aurait mis mal à l’aise plus d’un trentenaire, puis celle d’Evan Emory, un jeune homme de 21 ans en mal de notoriété qui s’est amusé à faire croire qu’il avait interprété une chanson aux paroles sexuellement explicites devant une classe de bambins du Michigan, ce qui lui a valu une condamnation à deux mois de prison.

Devant cet afflux de PedoBears qui semblent avoir pris le contrôle du net, on en oublierait presque la boulette de Nadine Morano, en début de semaine, qui confondait le scandale du faux espionnage chez Renault avec la dernière chanson de Renaud.

Pedobear Nadine Morano

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus