A 16:09 dans Fibre optique

Nouveau record de vitesse sur la fibre optique

29
JUIN
2015
Partager cette actu sur :

Les risques de surcharge des réseaux ne sont-ils que des fantasmes ? Qualcomm est parvenu à pulvériser les capacités de transmission de données de la fibre optique.

FacebookTwitter

Une découverte sur les transmissions pourrait bien résoudre les problèmes de saturation des réseaux en fibre optique. Des ingénieurs de l'Université de Californie  de  San Diego - Qualcomm Institute n'ont pas seulement dépassé les limites atteintes par la fibre optique dans la transmission de données, ils les ont pulvérisées en multipliant par 20  le pouvoir des signaux optiques. Toutefois, bien que leur découverte soit sans précédent, l'augmentation des capacités de la fibre doit faire face à un effet indésirable. Cette augmentation de la capacité de transfert de données les dégrade à cause des interférences. Ainsi, les données circulent plus vite mais n'arrivent pas entières. Plus on met de la lumière dans les faisceaux plus les interférences augmentent. A un certain niveau, les données sont tellement dégradées qu'il est impossible de les démêler et de les encoder. Cette fois, les ingénieurs ont été capable d'envoyer  et de déchiffrer une information à 12 000 km de distance sans avoir besoin de réamplifier le signal. La percée faite par les ingénieurs réside dans la largeur des "crêtes de fréquences" qui maintienne la distorsion du signal prévisible au bout de la ligne. Ces crêtes de fréquences provoquent les distorsions du signal appelés "points de rencontres" Durant l'expérimentation, les ingénieurs ont trouvé une méthode pour les supprimer. Cela signifie que les réseaux en fibre optique dans le monde vont gagner en puissance. Nikola Alic un scientifique de l'Institut Qualcomm a déclaré : "aujourd'hui les réseaux en fibre optique sont comme des sables mouvants, plus vous vous débattez, plus vous coulez. Avec la fibre optique, à un certain niveau, plus vous mettez de la puissance dans le signal, plus vous aurez de la distorsion, ce qui vous empêchera d'atteindre un point éloigné. Notre approche a fait sauter cette limite, en permettant au signal de se propager sans avoir besoin de répéteur. Les répéteurs électroniques permettent de transférer les signaux à des prix très élevés mais ne suppriment pas les distorsions. Cette expérimentation montre qu'il est possbile de le faire sans répéteurs.    

Source : ucsd
FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus