A 10:53 dans Fibre optique

Fibre optique : les Hauts-de-Seine demandent 45 millions d’euros à Numericable

1
SEP
2014
Partager cette actu sur :

Fibre optiqueLe ton monte entre les Hauts-de-Seine et Numericable. Le câblo-opérateur, qui a pris du retard dans le déploiement de la fibre optique, est dans le viseur du département. Après avoir lancé en vain une procédure de règlement de différend, les Hauts-de-Seine lui réclament 45 millions d’euros de dédommagement.

En 2007, les Hauts-de-Seine confiaient à Numericable le déploiement de la fibre optique sur le département contre une subvention publique de 59 millions d’euros. Le câblo-opérateur avait pour objectif de déployer 423 800 prises raccordables en octobre 2012 et 827 900 en octobre 2015. Or, fin 2012, on ne comptait que 388 366 foyers raccordables. En juillet 2014, 555 893 prises raccordables étaient recensées, soit moins de 70% de l’objectif final.

Au vu du retard accumulé par Numericable, les Hauts-de-Seine ont lancé il y a quelques mois une procédure de règlement de différend. Depuis, les choses ne se sont pas arrangées : « la procédure de règlement de différend s’est révélée infructueuse. Le département envisage aujourd’hui de prononcer la résiliation du contrat pour faute, en raison notamment de retards graves et persistants dans la construction du réseau. Le département a aussi émis un titre de recettes pour 45 millions d’euros de pénalités de retard » explique le Conseil Général.

Selon certaines rumeurs, le département chercherait déjà un remplaçant à Numericable. Le câblo-opérateur ne compte pas se laisser faire non plus puisqu’il vient également d’ouvrir une procédure de règlement de différends à l’encontre du département.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus