A 12:03 dans Câble, Fibre optique

Numericable publie les tarifs de la location de son réseau aux opérateurs

19
FEV
2015
Partager cette actu sur :

Au mois d’octobre 2014, l’Autorité de la Concurrence autorisait Numericable à racheter SFR à condition qu’il ouvre son réseau câble aux autres opérateurs. Les tarifs exigés risquent d’être prohibitifs pour les MVNO et les opérateurs.

FacebookTwitter

Pour ne pas fausser la concurrence sur le Très Haut Débit, l'Autorité de la Concurrence a exigé de Numericable qu'il ouvre son réseau câble et ses 9 millions de prises aux autres opérateurs. En début de semaine, le câblo-opérateur a publié ses tarifs à destination de opérateurs virtuels et de Bouygues Telecom, Orange et Free.

Deux offres et un même prix

Pour les MVNO, Numericable leur propose une offre en marque blanche, c'est-à-dire qu'ils n'auront pas besoin de posséder leur box, ils auront simplement à vendre la box Numericable sous leur marque. Quant aux opérateurs, Numericable leur propose une offre bitstream qui permettra aux opérateurs d'adapter leur box (Freebox Révolution, Livebox...) au réseau câble.

Quelle que soit l'offre le tarif est le même, il comprend :

  •  5 millions d'euros pour le droit d'entrée
  • 250 000 € des frais de maintenance et d'exploitation des plates-formes de services
  • 50 000 € de frais d'étude
  • entre 12€ et 17 € par mois de redevance
  • coûts supplémentaires liés à l'interconnexion

A ce prix là, il sera quasiment impossible pour un opérateur virtuel de rentabiliser l'investissement.  Toutefois Coriolis et EI Telecom qui regroupe CIC mobile et NRJ Mobile ont la taille pour tenter l'aventure dans l'internet fixe à très haut débit.

Quant aux grands opérateurs, s'ils ont la taille et le réseau commercial pour rentabiliser la location du réseau de Numericable, ils ne semblent pas pressés de venir poser leurs équipements dessus. Xavier Niel n'a jusqu'à présent cessé de décrier le câble jugeant cette technologie dépassée toutefois, il devrait tout même étudier cette offre. Orange préfère miser sur le déploiement de sa propre fibre optique. Cependant il pourrait aussi revoir sa position car, en rachetant SFR, Numericable risque de prendre une bonne longueur d'avance sur le très haut débit. Il dispose désormais de la force commerciale de SFR pour vendre ses 9 millions de prises et les 2,1 millions de prises FTTH de SFR. Quant à Bouygues Telecom, la situation est différente dans la mesure où ce dernier utilise déjà le réseau de Numericable pour ses offres fibre. Chose étrange, il semblerait que les tarifs proposés actuellement à Bouygues Telecom soient inférieurs aux nouveaux tarifs.

Au final, le grand gagnant risque d'être le consommateur puisque le rachat de SFR par Numericable a lancé la course de l'Internet très débit. Désormais, les opérateurs devraient se battre pour déployer un maximum de prises.

       

Source : Les Echos
FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus