Numericable pourrait s’attaquer au FTTH grâce aux RIP

13
DEC
2012
Partager cette actu sur :

RéseauVoilà une nouvelle qui pourrait changer la donne en ce qui concerne le déploiement de réseaux d’initiative publique. Numericable vient d’annoncer qu’il avait expérimenté avec succès la fourniture de ses services sur le réseau FTTH de l’Ain et qu’il pourrait donc proposer une offre à destination des RIP.

Numericable est déjà un acteur impliqué dans le déploiement du très haut débit en dehors des zones très denses. Généralement, cette participation passe par un des accords de co-investissement comme ce fut le cas à Sarreguemines, Saint-Etienne ou dans le département du Rhône. Le câblo-opérateur pourrait maintenant arriver sur des réseaux de fibre déjà déployés par les collectivités.

En effet, Numericable vient de tester avec succès la fourniture des services de LaBox sur le réseau de fibre optique de l’Ain. Ce réseau très haut débit, déployé par le SIEA (Syndicat Intercommunal d’énergie et d’e-communication de l’Ain), pourra donc héberger, en plus des fournisseurs de services actuels, les offres du câblo-opérateur.

Double performance du côté technique

Le défi était double pour le câblo-opérateur puisqu’il fallait dans un premier temps assurer la compatibilité de sa plateforme technique avec un réseau tiers. Pour éviter de développer un matériel spécifique, il fallait également veiller à ce que LaBox fonctionne en dehors de l’infrastructure de Numericable.

Les deux points ont pu être résolu grâce à un adaptateur. Comme pour les autres offres FTTH, les foyers fibrés disposent d’un boîtier ONT (Optical Network Termination) transformant le signal optique en signal électrique. Au lieu de passer de l’optique vers l’Ethernet, Numericable a installé un ONT sortant le signal en coaxial pour y brancher LaBox.

La réussite de cette expérimentation dans plusieurs foyers de l’Ain devrait déjà permettre au câblo-opérateur de proposer son offre commerciale dans les 146 communes couvertes par le réseau Li@in. Numericable ne s’est pas avancé sur une date car il reste à négocier les conditions avec le SIEA.

Double enjeu pour Numericable

Numericable a profité de l’annonce de cette réussite pour faire passer un message. Le câblo-opérateur serait prêt à aller sur des réseaux de fibres déjà déployés par les collectivités territoriales. Une bonne nouvelle pour les RIP qui pourraient disposer d’un nouveau partenaire de poids sur le très haut débit. Rappelons que le câblo-opérateur détient déjà près de 4,7 millions de prises à 100 Mb/s (200 Mb/s dans certains cas).

Expert technique travaillant sur récepteurs optiques de Numericable

C’est également une avancée pour le câblo-opérateur qui va augmenter la portée de son offre en dehors de son réseau. Ce choix stratégique devrait lui permettre de grignoter des parts de marché aux opérateurs présents sur l’ADSL.

Pour un opérateur comme Orange ou SFR, passer un abonné ADSL en FTTH n’est qu’une transposition technique d’un client déjà acquis. Du côté de Numericable, la situation est différente puisqu’il n’est quasiment pas présent sur l’ADSL. Son arrivée sur les RIP représente une conquête alors que pour ses deux principaux concurrents, il s’agit plus ou moins d’une transformation de parc existant.

L’enjeu est donc double pour Numericable qui assure sa position de leader sur le très haut débit et parvient en même temps à déranger les acteurs du haut débit. Ces derniers ont encore un peu de répit car, pour le moment, seul le volet technique est réglé. Le câblo-opérateur n’a pas encore fixé les conditions économiques de son arrivée sur les RIP, mais gageons que cela ne devrait être qu’une question de mois.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus