A 12:07 dans Île-de-France, Orange

Le SIPPEREC grogne contre Orange

5
JUIL
2013
Partager cette actu sur :

Logo OrangeLe SIPPEREC et 44 collectivités d’Ile-de-France interpellent Orange au sujet de problèmes rencontrés sur leurs lignes mobiles. Il semble que des problèmes de saturation et d’insuffisance de couverture soient la cause de ces dysfonctionnements.

Plusieurs collectivités franciliennes font face à des problèmes de communications mobiles sur le réseau d’Orange. Ce marché a été attribué à l’opérateur par le biais du GCSCE (Groupement de Commandes pour les Services du Communications Electroniques), service coordonné par le SIPPEREC (Syndicat Intercommunal de la Périphérie de Paris pour l’Electricité et les Réseaux de Communication).

Ce marché, effectif depuis le début de l’année 2013, concerne 25 000 lignes mobiles et 3 500 options data/business mail pour 162 communes et établissements publics franciliens.

angry mobile colèreAu total, 23 000 lignes ont migré entre janvier et mars 2013. Pas moins de 44 collectivités (27 % des adhérents) rencontrent des difficultés de réception mobile. Les collectivités ont fait remonter ces problèmes à l’opérateur mais aucune solution convaincante n’a encore été mise en place.

Le SIPPEREC se joint donc à ces collectivités pour demander à Orange « de respecter les termes du marché et de satisfaire à ses obligations de résultats. » Ces dysfonctionnements seraient dus à une saturation du réseau et à une faible couverture dans certaines communes.

Ainsi, la demande porte sur la mise en place de moyens nécessaires « pour que les communications téléphoniques soient opérantes 24h/24 en tout lieu, en particulier à l’intérieur de tous les bâtiments publics » et sur l’accélération du fibrage des points hauts. Il est en effet primordial pour ces collectivités que l’ensemble des communications (services d’urgence, numéros d’alertes et d’astreinte) soient effectives sans interruption.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus