Fibre optique : partenariat signé entre SNCF Réseau et Orange

11
MAI
2016
Partager cette actu sur :

C’est officiel, SNCF Réseau met à disposition d’Orange sa fibre optique non utilisée. Un partenariat de 10 ans renouvelables qui permettra à Orange ainsi qu’à d’autres opérateurs d’améliorer leur couverture réseau autour des voies ferrées.

FacebookTwitter

Depuis 5 ans, SNCF Réseau est chargé de déployer la fibre optique sur les voies ferrées dans le but de "répondre aux besoins de communication et de sécurité liés au transport ferroviaire".

La SNCF a signé un accord avec Orange qui permettra à l'opérateur d'utiliser les kilomètres de fibre optique déployés en surplus.

D'entrée, Orange a accès à un réseau d'environ 4 300 km de fibre non exploitée. Un chiffre qui grossira au fil de l'avancée des travaux menés par la SNCF. En effet d'ici 2024, avec le déploiement progressif de la SNCF, ce seront 14 000 km de fibre optique exploitables par l'opérateur historique français.

Orange ralentit dans le mobile en France, progresse dans la fibre et dans le monde

Le rôle de chacun dans ce partenariat

La SNCF, et plus particulièrement SNCF Réseau, est responsable de :

  • la construction des raccordements
  • la maintenance du réseau fibré.

Orange, lui, doit gérer la partie commerciale. L'opérateur utilisera le surplus de fibre optique en le proposant à la location aux autres opérateurs de France métropolitaine. Cette opération permettra ces derniers de :

  • faciliter leur déploiement
  • desservir des zones d'activité économique
  • améliorer leur réseau mobile

Il est évident qu'Orange pourra lui-même "louer" cette fibre optique afin d'améliorer et de sécuriser son réseau propre.

Cet accord entre la SNCF et Orange entre dans la boucle du développement des réseaux à Très Haut Débit en France. Une initiative qui reflète "l’ambition de rendre la fibre optique accessible à tous à l’horizon 2022" d'après Orange.

Pour la SNCF, ce partenariat avec Orange est un coup de fouet et cela représente des recettes supplémentaires pour la modernisation des télécommunications sur le réseau ferroviaire.

Enfin, cela permet à la société ferroviaire de "partager avec le secteur des télécommunications des expériences qui conduiront à améliorer les processus et les standards applicables dans le monde ferroviaire".

 

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus