A 9:43 dans Bouygues Telecom

Patrick Drahi propose 10 milliards d’euros pour le rachat de Bouygues Telecom

22
JUIN
2015
Partager cette actu sur :

Après avoir racheté SFR, Patrick Drahi. Le patron d’Altice, montre qu’il est toujours aussi insatiable. Aujourd’hui, il propose 10 milliards d’euros pour le rachat de Bouygues Telecom.

FacebookTwitter

Rien n'arrête Patrick Drahi, Quelques semaines après avoir racheté le petit câblo-opérateur Suddenlink, le magnat des télécoms a fait une proposition pour racheter Bouygues Telecom. Selon une information du JDD confirmée par d'autres journaux, le patron d'Altice la maison mère de Numericable-SFR, serait prêt à débourser 10,1 milliards d'euros pour acquérir son concurrent. Etrange retour des choses, il y a 18 mois, c'est Bouygues Telecom qui proposait de racheter SFR.

D'après le JDD, le deal comprendrait un rachat de la base clients mobiles et fixes de Bouygues Telecom, la revente d'une partie du réseau mobile 4G à Free. Quant à Orange, il serait même de la partie en reprenant une part des employés de Bouygues Telecom. Autant de mesures qui devraient satisfaire à la fois l'Autorité de la Concurrence et le gouvernement qui ne voit pas ce rapprochement d'un bon œil.

Malgré les effets de manche des dirigeants de Bouygues Telecom qui crient à qui veut l'entendre que leur entreprise n'est pas à vendre et qu'ils peuvent très bien faire cavalier seul face aux trois autres opérateurs, il semblerait que l'offre de 10 milliards les ait fait revoir leur position. « Trois des quatre opérateurs du secteurs considèrent que ce serait mieux à trois. Sauf nous », affirmait mardi Olivier Roussat, le PDG de Bouygues Telecom. Rappelons qu'il y a un an Free proposait cinq milliards pour le rachat de Bouygues Telecom. La stratégie d'entêtement de l'opérateur a donc été payante.

Les dirigeants des deux groupes seraient en pleines négociations, Bouygues espérant faire monter l'offre à 11 milliards. La décision devrait être prise mardi lors d'un conseil d'administration extraordinaire.

Et les abonnés dans tout ça ?

Si cette acquisition se fait, les consommateurs risquent d'en payer le prix fort. Depuis 18 mois maintenant, Bouygues Telecom est l'opérateur qui propose l'offre Internet la moins chère et la plus complète (offre Bbox Miami à 25,99€/mois). En tombant dans le giron de SFR, les choses pourraient bien évoluer dans le mauvais sens, SFR n'étant pas réputé pour être le champion du low cost.

Pour le moment, le gouvernement par la voix d'Emmanuel Macron se montre opposé à cette acquisition. «L'emploi, l'investissement et le meilleur service aux consommateurs sont les priorités. Or les conséquences d'une consolidation sont à ces égards négatives, comme l'ont prouvé les cas récents en Europe. [...] Le temps n'est pas à des rapprochements opportunistes auxquels plusieurs peuvent trouver un intérêt qui ne retrouve pas ici l'intérêt général », a déclaré le ministre de l'Economie.

Avec un chèque de 11 milliards d'euros, il n'est pas certain que le conseil d'administration l'entende.

Source : Le Figaro
FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus