A 10:52 dans Fibre optique

La fibre optique s’installe à Tahiti

11
MAR
2014
Partager cette actu sur :

Fibre optiqueLa Polynésie a annoncé une grande avancée en matière de très haut débit. L’Etat souhaite déployer la fibre optique jusque dans les foyers des communes de Tahiti. Les travaux d’installation du réseau peuvent désormais commencer, suite à l’approbation d’une convention signée le 25 février.

La fibre optique en Polynésie : une volonté ancienne

La volonté pour l’Etat polynésien de fournir l’accès à la fibre optique sur l’ile date de 2008. A cette époque, l’OPT (office polynésien des télécommunications) rencontre des obstacles sur son réseau devenu obsolète. Il décide alors de mettre en place un programme de rénovation du réseau mobile. L’OPT opte pour le déploiement de la fibre optique pour garantir un débit plus fiable et rapide à ses consommateurs.

Un pas en avant pour le déploiement du très haut débit à Tahiti

Le 25 février 2014, le projet de l’OPT connait une nouvelle progression. Les représentants de l’assemblée de Polynésie ont approuvé la signature d’une convention qui permet à l’Etat via une subvention versée à l’OPT de contribuer au déploiement de la fibre optique. La convention est parue dans le journal officiel de Polynésie la semaine dernière. Les sommes engagées pour les travaux sont donc débloquées. Le montant des installations pour la première tranche du projet s’élève à 723 millions de francs Pacifiques, soit un peu plus de 6 millions d’euros. Un tiers de cette somme sera versé par l’Etat via le FEI, fonds exceptionnel d’investissement qui est géré par le ministère d’Outre-Mer. L’échéance est fixée à quatre ans pour les travaux d’installation de la fibre optique. Cette échéance dépassée, la subvention accordée par l’Etat sera perdue.

8 000 lignes téléphoniques de Tahiti équipées

80 % des abonnés Internet de l’OPT de l’archipel de la Société seront concernés par le déploiement du très haut débit. Au total 42 000 lignes téléphoniques seront équipées. La première tranche du projet prévue jusqu’en 2016 vise plusieurs communes de Tahiti comme Papeete, Taiarapu ou encore Pirae et Arue. L’ouest de l’île incluant Faa’a sera équipé mais la fibre n’ira pas au-delà de Punaauia. Marcel Tuihani, ministre en charge des télécommunications a annoncé à la fin du mois de février dernier que la fibre optique serait disponible dans l’agglomération de Papeete d’ici la fin de l’année 2014. L’objectif est d’équiper d’ici fin 2016 plus de 8 000 lignes téléphoniques de Tahiti.

L’archipel des Iles Sous-le-Vent : pas une priorité

La deuxième tranche du projet prévoit une densification du premier réseau avec le déploiement de la fibre optique vers l’archipel des Iles Sous-le-Vent. Cette deuxième phase du projet est prévue à partir de 2017. Le coût est estimé cette-fois ci à 1,6 milliard de francs Pacifiques soit un peu plus de 13 millions d’euros.

Des performances qui ne remplacent pas les câbles sous-marins

La Polynésie va connaitre une grande avancée mais cela ne remplacera pourtant pas la connexion internationale par le câble sous-marin Honotua. Ce câble reste la faiblesse en cas de rupture ou de panne pour la connexion internet polynésienne. De même les archipels des Iles du Vent continueront d’effectuer leur liaison via un câble sous-marin domestique.

Si d’ici fin 2016, 8000 foyers tahitiens seront équipés de la fibre optique, tous les polynésiens ne seront pas concernés. Dans les archipels éloignés, l’OPT privilégiera en effet le satellite.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus