A 15:03 dans Fibre optique

RIP : Covage rachète Tutor

21
JUIL
2016
Partager cette actu sur :

Les deux opérateurs d’infrastructures qui déploient des Réseaux d’Initiative Publique (RIP) ne vont plus faire qu’un. Covage annonce qu’il va racheter Tutor pour créer le leader de la fibre optique auprès des collectivités. La concentration est en cours entre les acteurs pour préparer l’arrivée des opérateurs nationaux sur les RIP. Échanges avec Jean-Michel Soulier, président de Covage.

FacebookTwitter

Le temps des alliances ! Les opérateurs d'infrastructures se sont développés afin de répondre aux demandes de déploiements de la fibre optique des collectivités territoriales, délaissés, au départ, par les grands opérateurs nationaux.

RIP : Covage rachète Tutor

RIP : passage de trois à quatre acteurs

Sans compter Orange et SFR, on trouve quatre grands opérateurs en charge de déployer et d'exploiter les réseaux fibre optique : Axione, Altitude Infrastructure, Covage et Tutor. Ce dernier va donc disparaître, absorbé par Covage.

Ce nouvel ensemble, dont on ne sait pas encore s'il va changer de nom, « se positionne comme le leader indépendant des infrastructures publiques Très Haut Débit » nous a déclaré Jean-Michel Soulier, président de Covage.

RIP : Covage rachète Tutor

Covage, nouveau leader des RIP

Covage gérera ainsi 39 réseaux d'initiative publique, soit une couverture à terme d'1,3 million de prises pour les particuliers et les entreprises. A l'heure actuelle de nombreux déploiements sont encore en cours, mais déjà 330 000 prises sont raccordables immédiatement.

Ce rapprochement va ravir les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) présents chez Covage et Tutor, ils vont pouvoir bénéficier d'une extension de réseau et d'un interlocuteur unique. Bien que la plupart soient déjà disponibles chez les deux opérateurs.

Un rachat soutenu et encouragé

Signé le 19 juillet, le rachat devra passer sous les fourches caudines de l'Autorité de concurrence, Jean-Michel Soulier se montre confiant : « D’ici deux ou trois mois nous aurons obtenu les approbations nécessaires. Nous n’anticipons pas de difficultés car toutes les parties prenantes sont gagnantes dans l’opération et plusieurs nous ont fait part de leur soutien ou encouragements. Nous respectons naturellement les droits d’information des salariés. Ensuite viendra le transfert de propriété des titres de Tutor à Covage ».

Jean-Michel Soulier en profite au passage pour affirmer sa différence avec les grands opérateurs nationaux (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free) en mettant l'accent sur la bonne relation avec les collectivités territoriales pour continuer à assurer le « succès des réseaux d’initiative publique » avec un acteur indépendant « qui n’a pas de conflits d’intérêts avec des activités d’opérateur de détail ou de construction de réseau ».

Covage se prépare à l'arrivée d'Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free

Ce rachat permet d'assurer une assise plus importante sur le marché du très haut débit et d'anticiper la venue de ces grands opérateurs sur les RIP : « Ils prévoient tous d’intensifier leurs efforts commerciaux sur les réseaux d’initiative publique en 2017. C’est donc le bon moment pour réaliser ce rapprochement afin d’être prêts à temps ».

Plus de moyens humains et financiers, les ambitions affichées par le président de Covage sont forcément plus grandes : « Covage souhaite continuer à être un acteur-clé du déploiement du Très Haut Débit dans les territoires. Nous allons réussir ce rapprochement pour le bénéfice des collectivités, des opérateurs, des équipes. En parallèle nous allons continuer à participer aux appels d’offres régionaux ou départements dans le cadre du plan France THD afin de consolider notre part de marché. Nous sommes soutenus dans cet effort par des actionnaires puissants et en partenariat avec la Caisse des Dépôts ».

Vous voulez savoir si vous êtes éligibles à la fibre optique ? Rendez-vous sur DegroupTest.com ou contactez gratuitement un de nos experts au 0 805 690 230.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus