A 16:15 dans Internet

La riposte graduée britannique retardée

30
AVR
2012
Partager cette actu sur :

Chien anglais
Alors qu’en France, la riposte graduée affiche des résultats peu probants, la Grande Bretagne s’apprête à retarder encore le processus. Selon le ministère de la Culture britannique, les premières mesures ne devraient pas être appliquées avant 2014.

La riposte graduée semble récolter les revers partout où elle passe. En France, la création d’Hadopi se révèle aussi inutile que contre-productive, et il semble qu’en Grande Bretagne, l’application des mesures connaît des difficultés.

Depuis l’adoption du Digital Economy Act en 2010, les délais s’accumulent autour de l’application des mesures autour de la lutte contre le téléchargement illégal. Le ministère de la Culture britannique vient de confirmer un nouveau retard. Les premiers courriers ne partiront pas avant 2014, ce qui laisse du répit aux FAI anglais.

Lego pirate
En effet, les opérateurs britanniques voient d’un mauvais œil l’arrivée de la riposte graduée, notamment à cause des coûts de fonctionnement qu’elle va engendrer. British Telecom et TalkTalk ont tenté d’empêcher son application en déposant des recours en justice mais les deux FAI ont été déboutés.

L’ISPA, association des fournisseurs de services Internet, se réjouit de cet énième retard et espère qu’une autre voie sera trouvée d’ici 2014. Pour les FAI, « la solution la plus efficace au problème du téléchargement illégal est de réformer le cadre juridique des licences pour que le contenu légal puisse être distribué en répondant aux attentes des consommateurs ». Effectivement, c’est tout simplement en faisant correspondre l’offre légale à la demande que les services de VoD ou de musique en ligne vont décoller. Les internautes britanniques n’ont plus qu’à espérer que le pouvoir politique s’intéresse à ce B-A BA du commerce.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus