A 9:26 dans Fibre optique

Sept stations de ski des Hautes-Pyrénées parient sur la fibre optique et le Wi-Fi gratuit

20
FEV
2015
Partager cette actu sur :

Délivrer aux touristes une bonne connexion Internet est tout aussi important que de la bonne neige et des remontées mécaniques performantes. Hier, Le Conseil Général des Hautes-Pyrénées était fier d’inaugurer son réseau de fibre optique et la mise à disposition du Wi-Fi gratuit dans sept stations de ski.

FacebookTwitter

Après avoir mené une enquête, le Conseil Général des Hautes-Pyrénées a dressé le constat suivant :

  • Absence d'offre adaptée des opérateurs privés à très haut débit sur l'ensemble des domaines skiables des Hautes-Pyrénées
  • Demande croissante des professionnels pour le très haut débit
  • Explosion des nouveaux usages numériques en mobilité chez les visiteurs (utilisation des smartphones et tablettes, TV haute définition sur mobile, vidéo HD en mobilité)
  • multiplication des services numériques (plateformes de service en ligne, billetique, webcam, sauvegarde centralisée...)

Le très haut débit s'impose comme un facteur d'attractivité crucial pour attirer les touristes dans les stations de ski.

Pour assurer tous ces services, le Conseil Général des Hautes-Pyrénées et sa Régie Hautes-Pyrénées Haut-Débit ont lancé un projet de desserte en très haut débit dans les stations de ski et c'est l'opérateur d'infrastructures Axione qui a en charge l'exploitation du réseau.

7 stations de skis connectées en fibre optique ou en technologie Faisceaux Hertziens

Saint-Lary-Soulan, Piau-Engaly, Cauterets, Luz-Ardiden, Barèges-La Mongie sont sont desservies en fibre optique et les stations de Peyragudes et Val Louron sont desservies en Faisceaux Hertziens . En outre, a l'instar de la station de ski de Valloire en Galibier,  7 points d’accès wifi (accès gratuit) sur ces stations ont été également installés afin d’apporter un service à valeur ajoutée pour offrir une connexion de 30min/jour aux touristes.

Le coût total du projet est de 850 000€ financés à hauteur de 221 000 € par l'Europe (FEDER), 100 000€ par l'Etat, 70 000 € par les communes et 459 000€ par le Conseil Général. Ce projet a démarré en mai 2013 pour s'achever en janvier 2015. Actuellement, le réseau FTTH ne concerne que les professionnels mais d'ici 2020, il devrait connecter tous les foyers des stations.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus