A 15:39 dans Câble, Fibre optique, SFR

SFR calme le jeu avec de nouveaux investissements dans la fibre optique

10
NOV
2015
Partager cette actu sur :

Une semaine après avoir été convoqué à Bercy tout comme les autres opérateurs, SFR a dévoilé son projet d’investissement dans les réseaux pour les années à venir.

FacebookTwitter

SFR est de retour. C'est probablement le message qu'il faudra retenir de la conférence donné par Michel Combes, le président de SFR. Un an après le rachat de SFR par Numericable, l'opérateur a voulu marquer les esprits. Ces derniers temps, l'opérateur a fait l'objet de vives critiques et se voit attaquer de toute part. Free l'attaque sur l'usage abusif des termes fibre optique, certaines collectivités comme Lille ou le département des Hauts de Seine ne veulent plus travailler avec l'opérateur pour le déploiement de leur réseau et l'opérateur a subi une hémorragie de clients dans le mobile sans précédent ces 12 derniers mois. Il faut dire que la couverture réseau en 4G atteint à peine les 60% de la population là où Orange et Bouygues Telecom pointent à 80% de couverture.

Devant ce flots de critiques SFR veut calmer le jeu d'autant plus qu'il est dans le collimateur de Bercy. Il y a dix jours, Emmanuel Macron recevait les opérateurs et avait demandé à SFR de tenir ses engagements.

Michel-combes-sfr-altice

Les investissements reprennent dans le mobile

Après un arrêt des investissements lorsque Vivendi était actionnaire de SFR, les choses vont mieux. Eric Denoyer, directeur général de SFR confirme ce que Jérôme Yomtov nous avait dit. SFR investit de nouveau dans le réseau mobile mais comme les travaux se font par zone, il est difficile de s'en rendre compte à l'échelle globale. Toutefois, SFR devrait atteindre les 70% de la population couverte mi-2013 et 90% à fin 2017.

2 millions de prises très haut débit par an à partir de 2016

Sur le fixe, le déploiement de la fibre optique devrait reprendre son cours. L'opérateur annonce être en mesure de déployer 2 millions de nouvelles prises par an. A fortiori, les nouvelles prises devraient être en FTTH. En ce qui concerne le réseau câble, SFR devrait poursuivre la modernisation du réseau hérité de Numericable.

Vraie fibre contre fausse fibre qui dit vrai ?

Sur les reproches fait à sa technologie (Free a décidé d'attaquer l'opérateur sur l'utilisation des termes fibre optique et l'ARCEP veut aussi une distinction), Michel Combes répond performance : « Ce débat est risible, et très franco-français. L’essentiel, c’est le débit offert. La meilleure technologie, c’est le « Fttc » : fiber to the consommateur ». En effet, en termes de performances, un abonné HFC (hybride câble coaxial) c'est-à-dire utilisant le réseau de Numericable se verra lésé par rapport à un abonné FTTH sur le débit montant (le débit maximum est de 40 Mb/s). Toutefois, à moins d'avoir besoin d'uploader ou téléverser des vidéos en 4K, les abonnés ne sont  pas près d'atteindre les limites du câble. En effet, ce n'est pas sur ce terrain que les concurrents de SFR devraient se focaliser mais sur les offres. Or sur ce terrain, SFR semble avoir pris les devants à la fois avec une nouvelle box et une offre l'offre de SVOD Zive.

A quand une marque mondiale ?

Ces derniers mois Patrick Drahi a multiplié les achats d'opérateurs et de médias notamment aux Etats-Unis avec Suddenlink et Cablevision. En possédant les tuyaux , les abonnés et les médias, sera-t-il tenté de créer une marque mondiale ? En tous cas, face à un Netflix, Zive aura besoin d'autres séries et de contenus que ceux annoncés hier.

Câble, fibre optique, le combat ne se joue pas là mais sur les usages. Aujourd'hui, après une année de transition SFR semble remettre la machine en route. Les premiers effets devraient se faire sentir dans les six prochains mois. Une inconnue demeure, la direction ne s'est pas exprimée sur les abonnés ADSL. Seront-ils sacrifiés au profit des abonnés très haut débit ? Réponse le 17 novembre.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus