Skype : Microsoft sera bientôt un opérateur français

8
NOV
2016
Partager cette actu sur :

Après plusieurs années de conflits avec l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (ARCEP), Microsoft est sur le point d’apaiser les tensions en devenant opérateur français.

FacebookTwitterGoogle+

Depuis plusieurs années se pose la question du statut des applications de VoIP telles que Viber, WhatsApp ou Skype. En effet, ces outils permettent à leurs utilisateurs de passer des appels en France et partout dans le monde, comme le proposent les opérateurs.

logo skype

Skype, éditeur de logiciels ou opérateur ?

Aussi, considérant que le service fourni par Skype est le même que celui fourni par Orange, Bouygues Telecom, SFR ou Free, l'ARCEP souhaite depuis un moment que Microsoft se déclare comme opérateur. La propriété de la firme de Redmond a longtemps refusé de céder à une telle demande, arguant qu'elle était avant tout un éditeur de logiciels.

Skype bientôt opérateur ?

La justice saisie

« Le fait d’exercer une activité d’opérateur de communications électroniques, en particulier le fait de fournir un service téléphonique au public, implique également le respect de certaines obligations, parmi lesquelles figurent notamment l’acheminement des appels d’urgence et la mise en œuvre des moyens nécessaires à la réalisation des interceptions judiciaires » ajoutait en 2013 l'ARCEP qui avait fini par saisir la justice.

L'ARCEP impose le statut d'opérateur

Après plusieurs mois d'inertie, la situation est semble-t-il en passe de changer. Depuis la loi Macron, l'ARCEP dispose de nouveaux pouvoirs lui permettant d'obliger une entreprise à se déclarer opérateur. Selon les information relayées par Le Figaro, Microsoft prendrait donc les devants et s'inscrirait comme opérateur pour les entreprises suite à l'évolution de son offre.

Des obligations légales mais aussi des avantages

Skype sera alors soumis aux mêmes obligations légales que les opérateurs. Il devra donc notamment conserver les données recueillies et permettre l'interception des communications sur demande gouvernementale. En outre, Skype aura accès à l'interconnexion, ce qui lui permettra dans une certaine mesure de s'appuyer sur les ressources d'autres opérateurs.

En France, le régulateur des télécoms compte plus de 2 000 entreprises déclarées comme opérateurs.

 

Source : Le Figaro
FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus