A 10:15 dans Internet

Signal Spam intensifie la lutte contre les spams

21
SEP
2010
Partager cette actu sur :

Ordinateur colère Après les spams mobiles, le gouvernement veut intensifier la traque aux spams sur Internet. Mais comment lutter efficacement contre ce fléau ? Signal Spam, une association loi 1901 soutenue par les autorités publics et des acteurs privés, semble avoir trouver la solution : mettre tous les internautes à contribution. A l’aide d’un programme que tout citoyen peut installer dans son logiciel de messagerie, il sera possible de signaler en permanence les spams et d’aider les acteurs d’Internet à remonter à la source.

viagraChaque jour, près de 135 milliards de courriers non sollicités dans le monde dont 4 milliards en France (3% provenant de France) envahissent les boîtes mails. Parfois ils nous font rire, nous exaspèrent et parfois ils cachent de véritables arnaques. Tant que ces mails nous proposent du Viagra ou autres ustensiles, cela peut faire sourire, mais de plus en plus de faux mails se font passer pour votre banque, une entreprise, voire des services publics dans le but d’obtenir vos coordonnées bancaires ou vos numéros de carte bleue.

Devant les limites des logiciels anti-spams, le gouvernement et les acteurs majeurs d’Internet ont décidé de soutenir Signal Spam, une association qui lutte contre les courriers indésirables.

signal SpamFondée en 2005, cette association loi 1901 regroupe la plupart des organisations concernées par la lutte contre le spam, pouvoirs publics et professionnels d’Internet.

Parmi ses membres actifs, nous trouvons entre autres : l’AFOM, l’Association Françaises des Opérateurs Mobiles et l’AFA, l’Association des Fournisseurs d’Accès et de Service Internet, des entreprises comme Microsoft France, Orange, SFR, eBay, Paypal et des membres institutionnels comme la CNIL ou l’OCLCTIC, l’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication.

Pour parvenir à l’éradication des spams, ou pourriels comme les surnomme aussi Jean-Christophe Le Toquin, président de Signal Spam, celui-ci propose une plateforme de signalement de ces courriers frauduleux.

Nathalie Kosciusko Morizet 140x140Pour intensifier la lutte et la rendre plus efficace, l’association a décidé de faire participer les internautes et de les transformer en véritable acteur de cette guerre. « Il y a grand besoin de mobiliser l’internaute et lui offrir des moyens d’action. L’heure n’est plus au spam amateur et il y a une vraie guerre à mener en termes de fraude, virus, piratage et cybercriminalité » a résumé lors d’une conférence de presse Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat à l’économie numérique.

Pour cela, Signal Spam propose aux internautes de télécharger et d’installer un plugin dans leur logiciel de messagerie compatible avec Outlook ou Thunderbird pour commencer. Ainsi ils disposeront d’un bouton qui leur permettra de signaler en permanence et très simplement les spams. Au cas où l’internaute n’utilise pas de logiciel de messagerie, ce dernier peut se rendre sur le site de Signal Spam et dénoncer le courrier indésirable en remplissant un formulaire. Toutefois, cette démarche risque d’être simplifiée puisque d’ici la fin de l’année certains webmails permettront le signalement direct.

Drapeau européenUne fois signalés, les spams sont triés et étudiés afin de connaître l’expéditeur et d’éventuellement le trainer en justice. Dans un premier temps, les expéditeurs situés en France seront poursuivis mais Signal Spam envisage d’étendre son action à toute l’Europe.

Si vous souhaitez participer à cette chasse aux Spams, vous pouvez télécharger le logiciel de signalement sur www.signal-spam.fr

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus