TDF devient opérateur d’infrastructures en fibre optique

22
FEV
2017
Partager cette actu sur :

TDF, alias TéléDiffusion de France, a remporté l’appel d’offres pour déployer le réseau de fibre optique du syndicat mixte Val d’Oise Numérique. Une nouvelle activité dans les télécoms pour l’entreprise qui est déjà chargée notamment de diffuser les programmes de télévisions et de radios à travers la France ainsi que la location de ses infrastructures aux opérateurs mobiles.

FacebookTwitterGoogle+

TDF devient opérateur d'infrastructures en fibre optique

TDF étend ses activités en devenant un nouvel acteur du déploiement de la fibre optique. Dans les zones très et moyennement denses, les opérateurs nationaux déploient leur propre réseau de fibre optique.é

Les collectivités locales déploient la fibre optique

Dans le reste du territoire, en zones peu denses et donc peu rentables pour Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free, les collectivités locales ont pris les choses en main. Elles créent des RIP, des réseaux d'initiative publique.

A travers une délégation de service public (DSP), les collectivités territoriales, souvent à l'échelle régionale ou départementale, choisissent un opérateur d'infrastructures qui se charge de déployer, d'installer puis d'exploiter le réseau de fibre optique.

TDF, nouvel acteur chez les opérateurs d'infrastructures

En France, il en existe cinq principaux : Altitude Infrastructure, Axione, Covage-Tutor, Orange et SFR. Chacun répond à des appels d'offres des collectivités puis démarchent ensuite des fournisseurs d'accès à Internet (FAI) pour qu'ils proposent leurs offres sur le réseau déployé.

Il faudra désormais compter sur un sixième opérateur infrastructure de poids : TDF qui vient de remporter l'appel d'offres de Val d'Oise Numérique. Il sera chargé de déployer sur trois ans 85 000 prises fibre optique dans 116 communes du département.

TDF devient opérateur d'infrastructures en fibre optique

100 millions d'euros et près de 85 000 prises fibre optique

Le coût du projet est de près de 100 millions d'euros et débutera dès cette année avec les premiers raccordements. TDF a prévu de participer aux 40 appels d'offres qui sont prévus dans les trois prochaines années afin de devenir un acteur important du secteur.

Olivier Huart, PDG du groupe TDF, a déclaré à cette occasion : « Nous sommes au début du développement de TDF dans la fibre et le succès du Val d’Oise démontre que TDF constitue un choix alternatif sérieux. La décision du Syndicat du Val d’Oise nous conforte dans notre désir d’être l’acteur ouvert et neutre de référence sur lequel les collectivités et les élus pourront s’appuyer. Dans toutes les régions de France, TDF est un partenaire historique qui propose le meilleur des services numériques. Nous continuerons de remplir cette mission en y ajoutant une expertise nouvelle dans la fibre ».

Construire le Val d'Oise 3.0
Arnaud Bazin, président du Conseil départemental du Val d'Oise, a déclaré à cette occasion : « Le Très Haut Débit est un levier d’avenir pour l’action publique dans des domaines aussi divers que l’économie, l’éducation, l’insertion, la culture, le tourisme, les loisirs ou bien encore la relation quotidienne avec les valdoisiens. La fibre est un gage de développement économique, social et humain. Le département a fait le choix de l’audace et de l’innovation avec ce nouveau réseau d’initiative publique confié à TDF. Nous construisons aujourd'hui le Val d'Oise 3.0, notre terre d'avenir ».
 
Pierre-Edouard Eon, président de Val d’Oise Numérique a ajouté : « A travers l'initiative de Val d'Oise Numérique, ce sont aussi des actions d'insertion et de formation aux métiers de la fibre qui seront mises en œuvre dans le cadre de cette délégation de service public. Point d’importance pour l’économie locale, la sous-traitance sera majoritairement effectuée par des entreprises valdoisiennes et TDF s'est engagé à localiser dans le Val d'Oise son futur centre national d'expertise sur la fibre optique ».

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus