A 12:24 dans TV

Les chaînes françaises s’unissent contre la TV connectée

24
NOV
2010
Partager cette actu sur :

Chaines télévision TNTComment se dessine l’avenir de la TV connectée ? Après l’opposition frontale des grands networks américains au projet Google TV, voilà que les chaînes de télévision françaises publiques et privées signent une charte commune afin de garder la main sur leurs contenus.

Google, Apple ou encore Archos, tous promettent aux téléspectateurs des équipements permettant de conjuguer l’expérience télévisuelle à l’interactivité du web.

Ainsi, les géants du net espèrent pouvoir cibler les attentes des téléspectateurs et générer des revenus grâce à de la publicité ou à des offres promotionnelles en relation avec les habitudes télévisuelles du public.

Logo GoogleA l’instar des networks américains, les chaînes de télévision françaises s’inquiètent de cette intrusion autour de leurs programmes. Elles réclament « le respect de l’intégrité du signal de chacune des chaînes signataires afin que les éditeurs puissent continuer à exercer un contrôle total et exclusif sur les contenus et services affichés en surimpression ou autour de leurs programmes » et mettent en garde contre « toute démarche visant tirer profit de leurs programmes ou de leur audience (et notamment des données d’usage) en redirigeant les téléspectateurs vers d’autres contenus et services sans accord préalable de la chaîne concernée ».

Graçon devant la télévisionTF1, France Télévisions, Arte, Canal+, le groupe M6, Direct 8, TMC, NT1, LCP, BFM, iTélé, Gulli et Direct Star ont ainsi signé une charte commune afin de protéger leurs contenus. Au-delà, ce sont également leurs intérêts économiques que ces chaînes publiques et privées cherchent à protéger.

HbbTVOn sait en effet que TF1, France Télévisions et Canal+ s’intéressent de près au format HbbTV qui devrait leur permettre de mettre en place de services interactifs. En proposant de « favoriser une solution technologique commune permettant d’associer l’utilisation de données diffusées dans le signal et de services en ligne », les chaînes de TV veulent surtout empêcher Google de s’installer sur un marché qui pourrait s’avérer juteux. La paix des braves n’est donc pas pour demain.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus