A 17:12 dans Fibre optique

Opérateurs, collectivités et ARCEP se penchent sur le très haut débit

14
NOV
2011
Partager cette actu sur :

Fibre optiqueTout comme le haut débit a marqué un tournant dans l’économie et a été un facteur important du dynamisme des territoires, le très haut débit devrait être un enjeu majeur pour ces prochaines années. Afin de mieux se préparer à cette évolution, le GRACO (Groupe d’échange entre l’ARCEP, les collectivités territoriales et les opérateurs) organisera sa prochaine réunion plénière autour du thème « La montée vers le très haut débit dans les territoires ».

La question de l’accès à Internet concerne aussi bien les particuliers et les entreprises que les collectivités et les services publics. En effet, le haut débit a investi bon nombre de nos activités quotidiennes allant du shopping aux démarches administratives en passant par la télévision ou le contact avec nos proches. Si la démocratisation du haut débit a été un succès, il existe encore certaines zones qui ne peuvent en profiter.

fibre optiqueAfin d’éviter une nouvelle fracture numérique lors du passage au très haut débit, il est important de préparer le dossier en amont. Justement, le GRACO (Groupe d’échange entre l’ARCEP, les collectivités territoriales et les opérateurs) réfléchira sur le thème de « La montée vers le très haut débit dans les territoires » lors de sa prochaine séance plénière prévue pour le 6 décembre 2011.

Deux tables rondes auront lieu à cette occasion. La première, consacrée à l’articulation entre initiatives publiques et initiatives privées, verra intervenir Yves Rome (sénateur de l’Oise et président de l’AVICCA), Pierre Louette (secrétaire général de France Télécom), Philippe Logak (secrétaire général de SFR) ou encore Laure de la Raudière (députée de l’Eure-et-Loir).

La seconde table ronde aura pour sujet les solutions opérationnelles de la montée vers le très haut débit dans les territoires. Parmi les intervenants, il y aura Jérôme Yomtov (secrétaire général de Numericable), Laurent Laganier (directeur de la réglementation et des relations avec les collectivités d’Iliad), Didier Casas (secrétaire général de Bouygues Telecom) mais également Hervé Maurey (sénateur de l’Eure), auteur d’un rapport sur l’aménagement numérique du territoire.

Jean-Ludovic Silicani conclura les travaux de ces tables rondes puis ce sera au tour d’Eric Besson, ministre chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique, d’intervenir pendant quelques minutes pour clôturer ce rendez-vous.

Fibre optiqueSi la grande problématique du déploiement du très haut débit reste le financement, ce type d’événement devrait tout de même permettre de dégager des pistes claires pour amener la fibre optique dans les foyers de l’Hexagone d’ici 2025.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus