A 10:28 dans Internet, Médias

Le Troll de la semaine : Hadopi et l’efficacité de la riposte graduée

6
SEP
2013
Partager cette actu sur :

hadopiUne nouvelle fois, l’actualité nous prouve l’inutilité de l’Hadopi. Au bout de quatre ans d’existence, le gendarme du net, censé mettre fin au téléchargement illégal, ne sera même pas parvenu à faire condamner une personne. Résultats : 48 millions d’euros dépensés pour rien. Même le traque de Ben Laden a coûté moins cher

Créée sous l’ère Sarkozy pour mettre fin au téléchargement illégal, l’Hadopi s’avère un fiasco. Depuis 2009, environ cinquante personnes traquent les Internautes coupables de télécharger de la musique ou des films sur les réseaux Peer To Peer. Il faut préciser que le téléchargement direct (direct download) sur des sites comme le feu Megaupload et le téléchargement de logiciels et de jeux vidéo échappe aux prérogatives de l’Hadopi.

Cette traque sur Internet coûte au contribuable près de 12 millions d’euros par an. Le moins que l’on puisse dire est que le bilan de cet organisme est plutôt mince. Deux condamnations, dont une classée sans suite. Quant à la seconde, c’est le pompon ! Suite à la suppression par Aurélie Filippetti de la peine consistant à couper l’accès à Internet, le condamné échappera à sa peine. C’est sûr, on peut se consoler en se disant qu’il paiera tout de même 600 € d’amende soit l’équivalent de 40 DVD. A ce prix-là, on se demande ce qui l’empêchera de recommencer.

En cette période de rabotage des niches fiscales, d’augmentations d’impôts massives et de réductions des dépenses (si, si, le gouvernement en promet 10 milliards), on se demande ce qu’attend la ministre de la Culture pour supprimer l’Hadopi. Pourtant, même Pierre Lescure, après 6 mois d’intense réflexion est parvenue à cette conclusion.

Cela devrait arriver. Mais que les contribuables ne se réjouissent pas trop vite et les Internautes encore moins. Seul le nom Hadopi va être supprimé. Les cinquante collaborateurs ainsi que leurs 10 millions d’euros de budget (oui, vos ne rêvez pas, la ministre de Culture est tout même parvenue à le réduire) vont être rattachés aux CSA. Ah j’oubliais. Pour compenser la perte de pouvoir d’achat de Johnny et Mylène Farmer en raison du téléchargement illégal, le gouvernement prévoit une nouvelle taxe sur les terminaux mobiles.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus