A 15:38 dans Internet

Le Troll de la semaine : le Minitel et ses adieux

29
JUIN
2012
Partager cette actu sur :

Minitel
Pour son dernier jour d’existence, le Minitel s’en tire avec les honneurs. Ce fourbe petit boîtier marron-beige souvent responsable de bien des désastres réussit un tour de passe-passe magistral en passant du statut de fausse bonne idée à celui de réussite exceptionnelle.

Maintenant qu’il passe de vie à trépas, le Minitel provoque des élans de sympathie. Beaucoup saluent l’audace technologique française, d’autres estiment qu’il était une réussite économique unique dans le monde. Mais il y a encore quelques mois, le Minitel était la cause de nombreux maux :

A cause de lui, les gens n’ont pas adopté Internet aussi rapidement que dans d’autres pays.

A cause de lui, on a vu nombre d’affiches vantant les mérites de services réservés aux adultes envahir les murs de nos villes. On ne compte plus les 3617 Sylvia ou les 3615 Annabella placardés sur les poteaux des feux tricolores.

A cause du Minitel, nous avons du payer des factures de téléphone astronomiques pour réserver des billets de train, vérifier les numéros du Loto ou consulter nos comptes bancaires.

A cause de lui, beaucoup d’enfants se sont fait gronder après avoir passé un mercredi après-midi à chercher la solution de Zelda sur 3615 Soluces à 34 centimes la minute.

A cause de lui, Xavier Niel a fait fortune et a lancé Free puis Free Mobile pour déstabiliser le marché des télécoms au détriment d’Orange, de SFR, de Bouygues Telecom.

TrollA cause du Minitel, de nombreux célibataires ont cru que Marie-Claire/35 ans/Paris existait sur le 3615 CUM alors qu’en fait il s’agissait de Christophe/22 ans/étudiant qui a trouvé un petit boulot.

Toi aussi cher lecteur, ne cède pas à l’hypocrisie ambiante et lance une dernière salve acide au Minitel avant qu’il ne lâche son dernier souffle !

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus