A 15:13 dans SFR

Le Troll de la semaine : quand SFR fait baisser le chômage

4
OCT
2013
Partager cette actu sur :

trollCette rentrée scolaire est placée sous le signe de l’optimisme. Après deux ans d’augmentation, le chômage diminue. La prédiction de François Hollande semble se réaliser. Mieux, la diminution de nombre de chômeur a dépassé les espérances. SFR en a porté la responsabilité pendant quelques heures, mais malheureusement ce n’était pas en créant des emplois.

FacebookTwitter

La promesse du Président de la République d’inverser la courbe du chômage avant la fin de l’année semble être tenue. En fin de semaine dernière, tous les journaux annonçaient une baisse spectaculaire de 50 000 chômeurs. Même si certains se méfiaient de cette information tant le chiffre était énorme, au bout de quelques heures, tout le monde était d’accord et voyait déjà un signe de sortie de crise. Finalement, mardi ce fût la douche froide. Le Pôle emploi a dû revoir son chiffre à la baisse en annonçant que la diminution était moitié moindre. L’envoi du SMS mensuel de relance invitant les inscrits au Pôle emploi à se signaler n’a pas eu lieu. Ainsi, entre 32 000 et 41 000 personnes n’ont pas n’ont effectué leur signalement et ont été radié des listes. Or ce service était assuré par SFR. Si au départ, tout accusait l’opérateur, le Pôle emploi a assumé une partie de sa responsabilité. Les inscrits au Pôle emploi sont désormais prévenus, il vaut mieux être abonné chez SFR pour être certain de recevoir son indemnité chômage même si les offres de l’opérateur sont un plus chères. Cela dit, quand on est au chômage, on préfère être chez Free. Oui, je sais, je n’ai pas tout compris... PS : face à la virulence de certains commentaires, il nous est apparu nécessaire de faire une mise au point. Le troll de la semaine se veut être un article polémique, drôle (autant que possible) où la mauvaise foi est de rigueur. Bref, un article pour finir la semaine avec un sourire en coin.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus