A 9:46 dans Internet, Téléphonie

Vodafone et Telefonica font cause commune face à la crise

24
MAR
2009
Partager cette actu sur :

Thelma et LouiseVodafone et Telefonica signent un accord de mutualisation de leurs réseaux 2G et 3G dans quatre pays européens afin de faire face à la crise. Ce partenariat entre concurrents devraient permettre aux deux groupes de réaliser des économies non négligeables.

L’anglais Vodafone et l’espagnol Telefonica, deux des plus importants opérateurs en Europe, ont pris la décision d’unir leur force dans certains pays européens en mettant une partie de leurs infrastructures en commun.

Logo VodafoneDéjà partenaires en Espagne depuis 2007, les deux opérateurs vont étendre la portée de ces accords à l’Allemagne, l’Irlande et le Royaume-Uni. Ainsi, Vodafone et Telefonica construiront main dans la main les nouveaux sites nécessaires à leur réseaux mais vont également partager les infrastructures existantes.

Thelma et Louise
Les économies réalisées sur le déploiement et l’entretien des réseaux devraient permettre aux deux groupes d’offrir une meilleure couverture et de meilleures prestations dans les pays concernés. En outre, les deux opérateurs pointent du doigt l’impact positif sur l’environnement d’une telle concentration des moyens.

Logo TelefonicaL’union entre ces deux mastodontes des télécoms pourrait également s’étendre à la République Tchèque. Par ailleurs, Orange et l’opérateur 3 ont déjà procédé à une mise en commun de leurs infrastructures en Grande-Bretagne. En France néanmoins, le sujet ne semble pas à l’ordre du jour, comme SFR, filiale à 44 % de Vodafone, l’a précisé aux Echos.

A un mois de la table ronde gouvernementale au sujet des antennes-relais, qui doit se tenir le 23 avril, l’exemple des opérateurs anglais et espagnol pourrait cependant inspirer les acteurs français de la téléphonie mobile.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus