A 13:39 dans Internet

WeB SeleKtoR : Scribd

14
SEP
2010
Partager cette actu sur :

Scribd logo 140x140Web SeleKtoR, le robot de la rédaction qui scanne le web depuis son entrepôt munichois à la recherche de véritables pépites du web, a ce mois-ci dégoté Scribd, un site de publication et de partage de documents écrits. Alors que collégiens, lycéens, étudiants et professeurs ont retrouvé depuis peu le chemin de l’école, il nous a semblé intéressant de présenter cet outil au caractère utilitaire indéniable.

Jusqu’à présent, WeB SeleKtoR s’était penché sur Arte Live Web, consacré au spectacle vivant, sur le Guichet du Savoir, qui répond à toutes les questions mêmes les plus insolites, et à HubbleSite, entièrement dédié au satellite Hubble et à ses découvertes. Il est temps néanmoins de redescendre sur terre et de prendre conscience que la rentrée est déjà bien entamée. Finis les concerts, terminées les interrogations oiseuses, abrogées les contemplations béates de galaxies lointaines, il faut se remettre au travail. Et Scribd pourrait bien vous y aider.

Présentation :

Scribd est un site américain dont les locaux sont implantés à San Francisco. Il a été lancé en mars 2007 par Trip Alder, Jared Friedman et Tikhon Bernstam.

L’entreprise compte aujourd’hui 35 employés, des dizaines de millions de lecteurs chaque mois ainsi que des dizaines de millions de documents publiés dans 90 langues différentes.

Scribd papyrus gutenberg

D’après la profession de foi des créateurs, le but de Scribd, présenté comme l’avenir de l’édition, est de « libérer l’écrit, de mettre en contact les gens et les organismes avec les informations et les idées qui les intéressent le plus ».

Allons vite découvrir les atouts de cet héritier auto-proclamé du papyrus et de l’imprimerie de Gutenberg.


Sign-up : le recours obligatoire à l’inscription

Quiconque voudra être capable de télécharger des documents vers ou depuis Scribd devra obligatoirement s’inscrire. L’opération est simple et ne prend qu’une minute ou deux.

Il suffit en effet de renseigner une adresse mail, un pseudonyme et un mot de passe. Attention à la petite case, cochée par défaut, proposant de recevoir la newsletter de Scribd et des informations occasionnelles en relation avec son compte.

Sign up inscriptionCliquez sur l’image pour l’agrandir

Les plus téméraires se laisseront peut-être convaincre par la possibilité de lier son compte Scribd à son compte Facebook, chacun gèrant ses données personnelles comme il l’entend. L’intérêt principal de cette fusion est que les informations sont transmises par le réseau social, le profil de l’utilisateur se remplit donc automatiquement.

Scribd propose également à l’internaute d’explorer sa liste de contacts Yahoo! Mail, Gmail ou Windows Live afin de découvrir lesquels d’entre eux sont déjà présents sur le site de publication et de partage de documents. Néanmoins, cette étape peut être évitée.

Find contacts Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Les + de l’inscription : La démarche est simple et rapide et le renseignement détaillé du profil est facultatif.

Les – de l’inscription : Le site met volontairement en avant l’inscription via le compte Facebook de l’utilisateur et la recherche de contacts à travers les répertoires mail.


Mettre un document en ligne et le partager

L’un des objectifs de Scribd est de permettre à chacun de partager des documents en ligne avec une audience choisie (large ou restreinte). La démarche pour uploader un document est donc enfantine.

Il suffit de cliquer sur l’un des nombreux boutons « upload » qui émaillent le site. L’utilisateur est alors invité à sélectionner le document qu’il souhaite mettre en ligne.

Il peut soit le choisir parmi les documents figurant sur son disque dur (l’opération est compatible avec les principaux formats de documents écrits tels que PDF, Word, Excel, PowerPoint ou encore OpenOffice) soit les importer depuis Google Docs (il faut pour cela lier son compte Google à son compte Scribd), soit effectuer un copier-coller dans une case prévue à cet effet. Enfin, il existe également un logiciel appelé Scribd Desktop Uploader à installer directement sur son ordinateur (sous Windows ou Mac) et dont nous vous parlerons un peu plus loin.

uploadCliquez sur l’image pour l’agrandir

Une fois le document sélectionné, on peut décider de le rendre privé avant même de lancer le uploading. Néanmoins, nous le verrons, cette information peut être transformée par la suite. Scribd se charge de télécharger le document. La durée de l’opération varie en fonction du poids de celui-ci et du nombre de documents sélectionnés. En effet, en pressant la touche « Ctrl » sous Windows ou « Command » sous Mac, plusieurs documents peuvent être choisis simultanément.

uploadingCliquez sur l’image pour l’agrandir

Après que l’opération de chargement a été accomplie, Scribd invite l’utilisateur à renseigner son document en lui donnant un titre (le nom du document uploadé par défaut), en lui attribuant des catégories d’appartenance et des tags qui faciliteront la recherche. On peut aussi ajouter une description du document.

Renseignement document uploadéCliquez sur l’image pour l’agrandir

Une fois les renseignements sauvegardés, Scribd convertit le document sous plusieurs formats afin qu’il puisse être visionné en ligne, mais également envoyé sur un appareil mobile, imprimé ou vu en plein écran.

Conversion du documentCliquez sur l’image pour l’agrandir

Même après sa mise en ligne, le document peut être modifié à tout moment en se rendant dans la section « My Shelf » puis dans « My Documents ». Il suffit d’utiliser le bouton orange « Edit » au-dessus du document.

Visionneuse documentCliquez sur l’image pour l’agrandir

S’ouvre alors une interface de gestion qui permet de changer le titre, la description ou les tags, mais aussi le degré de publicité du document. De nouvelles catégories et sous-catégories peuvent être attribuées et un nouveau mode de visionnage par défaut peut être sélectionné (scroll, book, slideshow, tiled).

L’utilisateur peut également déterminer s’il souhaite rendre son document disponible au téléchargement et sous quels formats, donner la possibilité aux autres utilisateurs de l’imprimer, de le commenter ou de copier-coller le texte.

On notera également que le document peut être enregistré sous différentes licences.

Modification documentCliquez sur l’image pour l’agrandir

Les + des outils de publication et de partage : L’interface « upload » est simple d’utilisation et permet un grand degré de personnalisation des diverses options.

Les – des outils de publication et de partage : L’incitation à la fusion avec des comptes utilisateurs d’autres sites (Facebook, Google …) est omniprésente et peut faire fuir les plus réfractaires au Web 2.0 et autres réseaux sociaux.


Coup de projecteur sur Scribd Desktop Uploader

Le Scribd Desktop Uploader est un logiciel à destination des utilisateurs qui envisagent de partager de nombreux documents.

Download Scribd Desktop UploaderCliquez sur l’image pour l’agrandir

Une fois installé, il permet d’accèder directement au contenu du disque dur, de sélectionner les documents à uploader, de les renseigner (titre, tags, définition …) puis de lancer le chargement depuis le bureau de son ordinateur.

Selection documentCliquez sur l’image pour l’agrandir


La gestion du compte utilisateur

Scribd est pourvu d’un volet réseau social et encourage les échanges entre les différents utilisateurs. En se rendant dans la rubrique « Explore » puis « People » il est possible de se constituer une communauté ou d’adhérer à des groupes en suivant des gens actifs sur le site ou en étant soi-même suivi par d’autres.

Community PeopleCliquez sur l’image pour l’agrandir

Community GroupsCliquez sur l’image pour l’agrandir

L’utilisateur est donc invité à remplir son profil en cliquant sur son nom en haut à droite puis en sélectionnant « Settings ». Sous l’onglet « General », il peut définir les alertes qu’il souhaite recevoir par mail et la périodicité de réception.

Gestion compteCliquez sur l’image pour l’agrandir

Sous l’onglet « Profile », l’utilisateur peut uploader une image personnelle et rentrer un certain nombre d’informations sur lui.

Gestion profilCliquez sur l’image pour l’agrandir

Sous l’onglet « Sharing », il peut définir s’il souhaite partager avec les autres utilisateurs et sur d’autres réseaux, tels Facebook ou Twitter, ce qu’il lit, ce qu’il télécharge, ce qu’il commente ou ce qu’il publie sur Scribd.

Gestion partage sharingCliquez sur l’image pour l’agrandir

Toutes ses informations personnelles, ainsi que des statistiques concernant son activité sur le site sont ensuite reprises sur la page « My Info ».

My infoCliquez sur l’image pour l’agrandir

Dans la rubrique « My Shelf » (« Mon étagère » en français), l’utilisateur retrouve les document qu’il a uploadé sous l’appellation « My Documents ».

My DocumentsCliquez sur l’image pour l’agrandir

La sous-rubrique « My Readcast » réunis les documents que l’utilisateur a signalé lire aux autres utilisateurs de Scribd et ses contacts sur Facebook et Twitter. Ce signalement peut s’effectuer très simplement depuis la barre de contrôle en bas de page lors de la consultation de documents. Il est cependant possible de désactiver cette fonction.

ReadcastCliquez sur l’image pour l’agrandir

Enfin, dans « My Collections », l’utilisateur peut se constituer des dossiers dans lesquels il répertorie aussi bien ses propres documents que ceux des autres qui l’intéressent. Cela permet de conserver un accès rapide à des documents que l’on est en train de lire.

My collectionsCliquez sur l’image pour l’agrandir

Ca permet également de partager plusieurs documents à la fois, réunis par un thème ou un centre d’intérêt commun.

Partage collectionsCliquez sur l’image pour l’agrandir

Les + du compte utilisateur : Même si Scribd lorgne ouvertement du côté des réseaux sociaux, il est appréciable de pouvoir choisir les champs que l’on souhaite remplir et les informations que l’on désire partager. La gestion des données personnelles est plutôt claire.

Les – du compte utilisateur : Néanmoins, l’accumulation des outils web 2.0 oblige l’utilisateur à passer un peu de temps sur la configuration des différents paramètres de partage.


La recherche de documents

Enfin, si Scribd permet de publier ses propres documents, il permet également d’accèder aux documents des autres. Ainsi, la barre de recherche en haut de chaque page permet de saisir quelques mots-clefs.

Barre rechercheCliquez sur l’image pour l’agrandir

Par la suite, les résultats peuvent être affinés en sélectionnant les catégories, la longueur du document, le type de fichier, la langue ou encore selon la gratuité ou non du document. Une option recherche avancée est également disponible.

 recherche avancéeCliquez sur l’image pour l’agrandir

En passant par la rubrique « Explore » puis « Documents » il est possible de rechercher les documents par catégories :

Explore categoryCliquez sur l’image pour l’agrandir

par popularité :

Explore trendingsCliquez sur l’image pour l’agrandir

ou encore par sujets :

Explore topicsCliquez sur l’image pour l’agrandir

Les + de la recherche : De nombreuses manières permettent de mener à bien une recherche de document et la demande peut être affinée très précisément.

Les – de la recherche : L’affichage des résultats reste cependant un peu brouillon et manque de hiérarchisation si la recherche effectuée n’est pas assez précise.


Conclusion :

A l’heure où la question de la numérisation des bibliothèques et des ouvrages divise le monde du livre et de l’édition, Scribd se présente comme une alternative participative à Google Books. La petite entreprise californienne met cependant en avant la publication et le partage de documents dans le respect du droit d’auteur.

Robot de Webselektor

Avec le développement exponentiel des tablettes informatiques et de leur fonction e-book et la multiplication des ressources en ligne, la consultation de documents sous forme numérique a de grandes chances de devenir la norme dans les années à venir.

Saluons donc l’initiative des fondateurs de Scribd, bien que l’on puisse déplorer l’intrication de fonctions web 2.0 à tous les étages du site, ce qui répond à un effet de mode mais brouille parfois le fonctionnement premier de la plateforme de publication.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus