Bolloré Télécom renoncerait au WiMAX en Artois

5
JUIN
2009
Partager cette actu sur :

Béthune
Bolloré Télécom, propriétaire d’une licence d’exploitation régionale dans le Nord de la France serait sur le point de couper le WiMAX aux habitants des environs de Béthune.

Les difficultés rencontrées dans l’exploitation de la technologie WiMAX ne sont pas nouvelles. En effet, bien que la filiale télécommunications du groupe Bolloré n’ait pas hésité en juin dernier à investir 78 millions d’euros dans le WiMAX pour acquérir des licences dans 20 régions sur 22, cette technologie sans fil peine à convaincre les investisseurs.

Logo WiMAXAu mois d’avril, l’ARCEP publiait un rapport accablant pour les différents opérateurs propriétaires de licences d’exploitation. Le régulateur national a ainsi mis à jour l’écart entre le nombre de sites effectifs et les obligations fixées aux opérateurs.

Or, dans certaines zones blanches de l’ADSL, la technologie WiMAX permet à la population d’accéder à Internet avec des débits honorables (environ 2 Mb/s en download et 256 kb/s en upload en Artois d’après le blog Sauvez le WiMAX en Artois).

Logo Bolloré TélécomNéanmoins, voilà que l’offre d’accès à Internet via le WiMAX fournie par Nordnet dans le Nord-Pas-de-Calais va prendre fin le 30 juin, le FAI proposant à ses abonnés de migrer vers son offre satellite. Bolloré Télécom, propriétaire du réseau et de la licence d’exploitation sur la communauté d’agglomération ArtoisComm, aurait décidé de couper le WiMAX.

Les causes de ce retrait soudain sont floues et les élus de la communauté d’agglomération, qui a financé en partie l’équipement WiMAX des foyers, disent ne pas avoir été avertis de la décision du groupe Bolloré.

Cette nouvelle mésaventure fait écho au cas de Germond-Rouvre où la municipalité, lassée d’attendre l’arrivée du WiMAX, a finalement opté pour la solution NRA-ZO de France Télécom.

Face à la multiplication des problèmes engendrés par l’exploitation du WiMAX, l’ARCEP aurait-elle la possibilité de sévir ?

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus