A 17:17 dans Orange, SFR

Free pourrait perdre la licence 3G ?

18
JAN
2008
Partager cette actu sur :

lapins au telephone
La quatrième licence 3G serait-elle compromise ?

Le site du magazine Challenges annonce que les opérateurs mobiles seraient prêts à verser une contribution financière en échange de l’abandon de la quatrième licence 3G. Autant dire que Free pourrait être le grand perdant dans cette histoire si le gouvernement cédait à cette demande.

Alors qu’ils étaient reçus à l’Elysée en décembre, les trois opérateurs mobiles ont démontré leur volonté de ne pas vouloir partager le gâteau en quatre. Il fallait s’attendre à des difficultés croissantes sachant qu’Orange, SFR et Bouygues ont toujours affiché leur refus d’une quatrième licence.

Beaucoup comptaient sur Free, qui avait déjà déposé un dossier l’été dernier mais refusé par l’ARCEP. Le FAI aurait, en effet, pu transférer la politique instaurée dans l’accès à Internet vers la téléphonie mobile. Seulement, Free demandait une facilité de paiement de la redevance de la licence (plus de 600 millions d’euros), attirant les foudres des différents opérateurs.

A ce jour donc, rien n’est joué pour cette licence 3G. Numericable s’est également montré intéressé, et avec l’arrivée de Carlyle dans son capital (lire news ici), le cablo-opérateur a les moyens de s’offrir cette licence. Mais les trois opérateurs voient d’un mauvais oeil l’arrivée de tout concurrent, d’autant qu’ils ont tous les trois déjà été condamnés pour entente illicite sur les tarifs. Effectivement, un quatrième serait vu comme un intrus parmi le petit trio. Il reste à voir si le gouvernement suivra la piste préconisée par différents rapports (voir article ici) ou s’il cèdera à cette contribution financière…

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus