A 14:21 dans Apple, Marques

Amazon se prépare-t-il à l’arrivée de l’iSlate d’Apple ?

20
JAN
2010
Partager cette actu sur :

Kindle Amazon Livre ebookLa mystérieuse tablette d’Apple permettra-t-elle au marché des e-books traditionnels de réellement décoller ? Amazon semble en tous cas sortir l’artillerie lourde : lancement du Kindle DX en France, plurilinguisme des oeuvres, nouveau système de rémunérations des ayants-droit.

Lancé sur le marché français le 19 octobre dernier, le Kindle, e-book commercialisé par le site d’e-commerce américain Amazon, semble avoir rencontré un certain succès dans le monde entier à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Cependant, dans l’Hegaxone, le Kindle est parti avec quelques handicaps. Non seulement l’alimentation fournie est une 110 volts et non une 220 comme le veut la norme nationale, mais le clavier est QWERTY et le catalogue proposé est majoritairement composé d’oeuvres en anglais, ce qui passe mal dans un pays aussi peu porté sur le multilinguisme que la France.

Kindle DX AmazonCela n’a pourtant pas découragé Amazon de proposer à la vente à partir du 19 janvier le Kindle DX, une version grand format de son e-book particulièrement adaptée aux magazines et aux journaux, dans une centaine de pays, au prix de 489 dollars, contre 259 dollars pour le Kindle classique.

Néanmoins, le site d’e-commerce tente de rectifier le tir d’un départ un peu précipité et annonce ouvrir sa plateforme Digital Text Plateform aux éditeurs français et allemands. Encore faudra-t-il que l’américain parvienne à convaincre un monde du livre français extrêmement hostile à la numérisation du bien-fondé de sa démarche. Les mesures de la commission Tessier ne sauraient suffire à relever un tel défi et il n’est pas certain que la commission Albanel parvienne à apaiser toutes les inquiétudes.

Logo Amazon.comEnfin, dès le 30 juin prochain, Amazon devrait permettre aux ayants-droit de choisir entre deux modes de rémunération : l’actuel mode de versement des droits d’auteur ou une option qui permettra aux auteurs et aux maisons d’édition de toucher jusqu’à 70 % du prix du livre.

Ce mode de rémunération optionnel sera néanmoins assujetti à certaines conditions. Ainsi, le prix de l’ouvrage devra être compris entre 2,99 et 9,99 dollars et être 20 % inférieur au prix du livre physique.

Avec ce système, Amazon cherche donc véritablement à faire décoller les ventes de livres numériques, d’autant que le site promet aux maisons d’éditions et aux auteurs de quasiment doubler leurs revenus avec cette option de rémunération.

Apple pomme

Il semblerait donc bien que 2010 soit l’année de l’explosion des e-books. Et les rumeurs de sortie imminente de la fameuse iSlate d’Apple, qui pourrait être présentée le 27 janvier, n’y sont certainement pas étrangères.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus