Antennes 4G : Free dépasse SFR

6
MAI
2015
Partager cette actu sur :

Comme chaque mois, l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) publie son observatoire du déploiement des réseaux 2G, 3G et 4G. Avec 3 427 sites 4G en service, Free dépasse SFR et passe en troisième position.

FacebookTwitter

L'ANFR vient de publier son observatoire du déploiement des réseaux 2G, 3G et 4G pour le mois d'avril 2015. Au 1er mai, l'Agence Nationale des Fréquences recense 20 564 sites 4G autorisés, soit une augmentation de 1,8% depuis mars dernier. Parmi ces antennes, 17 032 sont en service.

anfr-sites-4g-1er-mai-2015

Orange prend une longueur d'avance sur Bouygues Telecom

Orange et Bouygues Telecom restent en tête avec respectivement 7 384 et 6 590 sites 4G actifs (contre 7 262 et 6 559 le mois dernier). Néanmoins, Orange a pris une longueur d'avance sur Bouygues Telecom : en un mois, l'ANFR lui a accordé la possibilité de mettre en service 215 sites 4G supplémentaires ; il dispose désormais de 8 186 antennes autorisées. Bouygues Telecom compte quant à lui 7 409 antennes accordées par l'ANFR, soit seulement 65 de plus que le mois dernier. L'écart se creuse entre les deux leaders du très haut débit mobile.

Free dépasse SFR

C'est le changement majeur du mois dernier : après des mois passés au coude à coude avec SFR, Free a finalement dépassé l'opérateur en termes d'antennes 4G activées. Le quatrième opérateur mobile passe en troisième position avec un total de 3 427 sites très haut débit mobile en service contre 3 170 pour SFR. En un mois, Free a ainsi activé près de 400 antennes contre moins de 70 pour SFR. Ce dernier se laisse également distancer au niveau des antennes autorisées : il compte 4 350 sites 4G autorisés contre 6 122 pour Free.

Pas de fréquences en or pour Free

Si Free passe en troisième position en termes de nombre d'antennes 4G actives, il faut souligner qu'il ne dispose pas d'antennes émettant dans la bande des 800 MHz, contrairement à SFR. Ces fréquences dites en or permettent une meilleure propagation à travers les immeubles. SFR reste donc plus avantagé que le quatrième opérateur de ce point de vue.

Toutefois, la donne pourrait changer d'ici quelques mois avec l'attribution des fréquences de la bande des 700 MHz. En juillet prochain, l'ARCEP lancera en effet un appel d'offres pour l'attribution de ces fréquences. Free entend bien avoir sa part du gâteau et prône un rééquilibrage. Pour ce faire, l'ARCEP devrait selon lui lui réserver un lot de fréquences pour éviter un "retour à un oligopole avec trois opérateurs". Un "privilège" qui ne réjouit pas la concurrence : si Free se voit réserver un lot, Bouygues Telecom, Orange et SFR sont prêts à aller au procès. L'attribution s'annonce houleuse.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus