A 9:15 dans Apple, Marques, Téléphonie

Une armée de 24 opérateurs se lève contre l’App Store d’Apple

16
FEV
2010
Partager cette actu sur :

Chars LeclercFrance Télécom, Verizon, Telefonica, Deutsche Telekom et consorts ont décidé de sortir l’artillerie lourde afin de contrebalancer l’insolant succès de l’App Store d’Apple. Ainsi, 24 opérateurs mobiles pourraient s’allier afin de mettre sur pied une plateforme commune de services et d’applications.

L’énorme succès rencontré par l’iPhone d’Apple est une épine dans le pied des opérateurs mobile du monde entier. Tout d’abord, il existe pour eux un réel risque de dépendance vis-à-vis de la firme de Cupertino, surtout lorsque l’on sait que 77 % des terminaux vendus en décembre dernier par Orange Mobile était des iPhone.

De plus, l’engouement pour le smartphone d’Apple repose essentiellement sur son catalogue de 140 000 applications disponibles en ligne depuis l’App Store et dont la firme à la pomme tire seule les bénéfices, sans que les opérateurs ne touchent le moindre pourcentage sur les transactions.

En guise de riposte, 24 opérateurs mobiles, parmi lesquels Orange, Telecom Italia, China Mobile ou encore ATT et trois constructeurs (LG, Samsung et Sony Ericsson), ont annoncé lors du Mobile World Congress leur intention de créer une plateforme commune d’applications et de services.

App Store Apple
Alors que le marché des applications mobiles pourrait s’élever à 6,7 milliards d’euros en 2010, les opérateurs miseraient sur l’interopérabilité de l’interface afin de concurrencer l’hégémonique App Store.

Au final, Apple a réussi à imposer un modèle économique à tout un secteur. Et en autorisant les applications de VoIP sur 3G, la firme à la pomme pourrait même contraindre les opérateurs à libérer les usages sur leurs propres réseaux. Le combat des 24 contre 1 ne fait donc que commencer.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus