A 15:08 dans Marques

Premiers tests pour le Wimax mobile

16
OCT
2007
Partager cette actu sur :

wimax20074
Le Wimax mobile fait ses premiers pas dans la région parisienne lors de tests effectués par Free et Bolloré Télécom.

Le fournisseur d’accès détient la licence nationale Wimax et met en place une série de tests, dans le 15ème arrondissement de Paris, pour tester la compatibilité de ses équipements fournis par Samsung, Alcatel-Lucent et Nokia.

Les mêmes fournisseurs ont été choisis par Bolloré Télécom, à l’exception de Nokia, remplacé par Motorola. La filiale de la holding Bolloré procède à des essais dans le 16ème arrondissement de la capitale ainsi qu’à Neuilly. Cette entreprise détient plusieurs licences régionales, partageant principalement le réseau avec Altitude Télécom.

Rappelons que le Wimax mobile (norme 802.6e) permet de se déplacer librement à l’intérieur d’une zone mais que l’accès est coupé dès que l’on passe d’un zone de couverture à une autre (la législation française interdisant la continuité du signal, appellée « handover »).

Les premiers tests réalisés par Bolloré indiquent des débits de 7 megabits par seconde en voie descendante et 3 megabits par seconde en voie ascendante. Une accélération fulgurante face aux débits 3G/3G+…

Il ne reste plus qu’à voir ce que donnera cette norme dans des conditions normales d’exploitation et si la possibilité d’une continuité de signal est autorisée, sachant qu’elle est techniquement possible et opérationnelle.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus