A 11:12 dans Orange

La téléphonie mobile sourit à France Télécom

29
AVR
2009
Partager cette actu sur :

MonnaieLe chiffre d’affaires de France Télécom au premier trimestre 2009 marque le pas, victime de la crise économique mondiale. Si l’activité en France résiste, elle chute davantage en Pologne et en Espagne.

Selon le groupe de télécommunications, la baisse de son chiffre d’affaires de 2,6 % (+0,4 % à base comparable) au premier trimestre 2009, pour un total de 12,685 milliards d’euros, est directement imputable « à l’environnement économique dégradé ».

France Télécom enregistre tout de même sur un an une progression de 6,3 % de son nombre de clients, qui se fixe à 183,5 millions au 31 mars 2009 dont 122,9 millions de clients mobiles (et une hausse de près de 80 % de son nombre de clients 3G) et pas moins de 13,2 millions de clients Internet haut débit.

Ordinateur joie vidéoDésormais, les résultats de l’opérateur sont présentées par zones géographiques. Ainsi, peut-on constater que ce sont l’Espagne et la Pologne, avec respectivement -4,1 % et -4,7 %, qui enregistrent les plus fortes baisses. Les résultats du Royaume-Uni restent quant à eux stables.

En ce qui concerne la France, le chiffre d’affaires du groupe est de 5,912 milliards d’euros, soit une hausse de 2,1 % en un an (+1,9 % à base comparable). Le secteur des services de communications résidentiels (Internet et téléphonie fixe) connaît une baisse de 1,2 % et enregistre un chiffre d’affaires de 3,559 milliards d’euros.

Selon France Télécom, cette baisse est en partie due à l’impact des baisses de prix de gros décidées par le régulateur (accès ADSL et interconnexion), à la mise en place de la loi de Modernisation de l’Economie et au recul de l’activité du e-commerce et des revenus de la publicité sur les sites Internet. Les services Grand Public s’en sortent cependant plutôt bien grâce notamment au service de TV par satellite et ADSL.

Mobile vieille femmeC’est véritablement la téléphonie mobile qui tire les résultats français vers le haut avec une progression de 7,4 % pour un chiffre d’affaires de 2,645 milliards d’euros. Le nombre de forfaits augmente de 7,8 % et représente 68,2 % du parc d’abonnés mobiles. Hors MVNO, 25,1 millions de clients ont choisi les offres mobiles de France Télécom (+3,5 % en un an).

Au sein des services de communications personnelles, ce sont les services de données qui représentent les deux tiers de la croissance. En outre, le nombre de clients du haut débit mobile progresse de 41 % en un an. Enfin, avec 1,872 million de clients, les MVNO connaissent une hausse de 24 % en un an.

ABBA Money Money MoneyAinsi, malgré un contexte économique sinistré, France Télécom parvient à maintenir son chiffre d’affaires de manière satisfaisante, surtout en France où l’entreprise semble porté par les offres Internet triple play et surtout par la téléphonie mobile. Confiant, Didier Lombard a annoncé que le groupe maintenait son objectif de générer 8 milliards de cash flow sur l’année 2009.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus