A 10:24 dans Orange

France Télécom : un premier semestre radieux

1
AOÛ
2008
Partager cette actu sur :

Logo France TélécomLe groupe France Télécom affiche des résultats à la hauteur de ses ambitions pour ce premier semestre et en profite pour confirmer ses objectifs pour l’année 2008 mais n’oublie pas ses actionnaires en leur proposant un acompte sur dividende de 0,60 euro/action.

Le premier semestre de cette année s’est déroulé conformément aux attentes de France Télécom. Alors que les analystes s’inquiétaient de la situation de l’opérateur suite aux résultats en demi-teinte de Vodafone (les deux sont présents dans les mêmes secteurs géographiques, comme en Espagne ou au Royaume Uni), France Télécom n’est pas impacté par le ralentissement de l’économie européenne.

Le groupe continue donc de progresser et enregistre une hausse de 3,9 % de son chiffre d’affaires. L’opérateur annonce 7,84 millions d’accès ADSL en France (12,2 millions en europe), avec une hausse de près de 20 % sur un an.

La percée la plus fulgurante vient des accès haut débit mobile puisque le nombre de clients à ce service en France a augmenté de 72,5 % pour arriver à 9 millions au 30 juin 2008. La progression est également importante au niveau mondial puisque France Télécom enregistre une augmentation de 13,2 % de ses clients mobiles (hors MVNO), affichant un total de 113,8 millions de clients.

Logo France Telecom dans un euroFort de ces chiffres, France Télécom confirme ses objectifs pour l’année 2008 et versera un acompte sur dividende de 0,60 euro par action au mois de septembre. Grâce à ce geste, il entend rassurer ses actionnaires sur la stabilité du groupe. Ces résultats ont été bien accueillis sur les marchés puisque l’action FT a clôturé en hausse de 2,98 % hier.

En insistant sur la bonne santé financière du groupe dans un contexte pourtant difficile, France Télécom veut rassurer ses investisseurs sur la stratégie suivie. Si l’opérateur a beaucoup d’investissements à faire pour la fibre ou les contenus audiovisuels, il ne cache pas son appétit d’expansion comme on a pu le constater avec la tentative de rachat de TeliaSonera (voir article ici) ou, plus récemment, la volonté d’acquérir Djezzy (lire news ici).

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus