A 11:44 dans Free

Free continue de recruter sur le mobile en 2016 mais patine sur le fixe

7
MAR
2017
Partager cette actu sur :

Après Orange, Bouygues Telecom et avant SFR demain, Free publie ses résultats fixe et mobile sur le quatrième trimestre 2016 et sur l’ensemble de l’année. Si les recrutements mobiles sont toujours bons avec une forte majorité sur le forfait à 19,99€/mois, le recrutement sur le fixe ralentit et place l’opérateur à la troisième place. La fibre optique commence à prendre doucement le relais et le déploiement devrait s’intensifier en 2017. Le chiffre d’affaires est en forte hausse avec une importante marge de 35%, l’offre premium à 39,99€/mois a conquis nombre de clients Free. Analyse.

FacebookTwitterGoogle+

Free continue de recruter sur le mobile en 2016 mais patine sur le fixe

Free vient de publier ses résultats commerciaux et financiers du troisième trimestre 2016 et donc de l'année qui vient de s'écouler. Globalement, les résultats sont très positifs pour la filiale d'Iliad. Revue de détails.

Free a fortement recruté dans le mobile

Dans le mobile, au quatrième trimestre 2016, Free a recruté 315 000 nouveaux clients sur ses offres à 2€/mois (0€/mois pour les abonnés Freebox) et 19,99€/mois (15,99€/mois pour les abonnés Freebox).

En 2016, ils sont 1,015 million à avoir rejoint l'opérateur et s'affirme comme le premier recruteur mobile depuis cinq années consécutives.

Le mix des abonnés s'améliore puisque désormais ils sont 75% parmi les nouveaux abonnés à choisir l'offre à 19,99€/mois au lieu de l'offre à 2€/mois. L'opérateur de Xavier Niel recrute ainsi des abonnés à plus forte valeur. Mais comme à son habitude, le revenu moyen par abonné (ARPU) n'est pas indiqué.

6 millions de clients 4G consomment en moyenne 4,9 Go/mois

Ce bon recrutement se ressent sur la consommation 4G qui est passé en un trimestre de 4,4 Go à 4,9 Go/mois/client. soit une hausse de 50% en un an. Il s'agit de la consommation la plus forte parmi les quatre opérateurs français.

Le nombre de clients 4G est lui aussi en augmentation passant de 5,3 millions au troisième trimestre 2016 à 5,9 millions à la fin 2016, une progression de 2,2 millions en un an. Sur ce critère, l'opérateur reste derrière Orange, SFR et Bouygues Telecom.

12,7 millions de clients mobiles

Dans le même temps, la filiale d'Iliad annonce couvrir 89% de la population en 3G et 76% en 4G.

Au total, Free compte 12,7 millions de clients mobiles. Il est toujours à quelques encablures de Bouygues Telecom mais l'écart s'accentue un peu plus par rapport au troisième trimestre entre les deux concurrents.

Free continue de recruter sur le mobile en 2016 mais patine sur le fixe

Seulement 58 000 nouveaux Freenautes

Sur le fixe, la situation ne s'est pas améliorée par rapport au précédent trimestre. Alors que le quatrième trimestre inclus les fêtes de fin d'année, l'opérateur n'a recruté que 58 000 clients contre 66 000 au troisième trimestre 2016.

Free se classe donc troisième derrière Bouygues Telecom (98 000 nouveaux abonnés fixes) et Orange (95 000). Malgré tout, sur l'année 2016, l'opérateur a séduit 247 000 nouveaux Freenautes, toujours derrière ses deux concurrents mais devant SFR.

310 000 abonnés fibre optique

Sur la fibre optique, Free a attiré 100 000 nouveaux clients, dont 45 000 rien que sur le quatrième trimestre qui provient à la fois de sa base d'abonnés que de nouveaux clients. Au total, 310 000 Freenautes sont raccordés en fibre optique.

Ce qui reste, tout comme pour Bouygues Telecom, loin derrière SFR et Orange.

Free passe devant SFR sur le fixe avec 6,4 millions d'abonnés

Sur la partie financière fixe, l'opérateur a réussi à convaincre ses abonnés de passer sur sa nouvelle offre Freebox Révolution by Canal Panorama. L'ARPU est ainsi en hausse sur un an de 20 centimes à 24,70€. Sur l'offre Révolution, il est toujours au-delà de 38€.

Au total, Free possède 6,4 millions d'abonnés fixes et passe ainsi devant SFR qui ne présentera pourtant ses résultats que demain.

Free continue de recruter sur le mobile en 2016 mais patine sur le fixe

Le chiffre d'affaires croît de 7% en 2016

Niveau finance, Free se porte très bien puisque le chiffre d'affaires a augmenté de 7% en un an pour s'établir à 4,722 milliards d'euros. Par ailleurs, le revenu mobile dépasse les deux milliards d'euros de chiffre d'affaires, une première.

L'EBITDA atteint 1,676 milliard d'euros, soit une marge de 35%. Un revenu important.

En 2017, les efforts de l'opérateur vont se concentrer sur le déploiement de la 4G avec un objectif de couverture de 85% de la population à la fin de l'année. Sur la fibre optique, 4,4 millions de prises sont déjà déployées avec un objectif de 8 millions fin 2018 grâce notamment aux zones moyennement denses et aux réseaux d'initiative publique.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus