Free et Orange se brouillent à Bordeaux

23
MAI
2016
Partager cette actu sur :

Alors que les opérateurs mobiles semblaient unis pour couvrir l’ensemble des stades de la compétition Euro 2016, voilà que la ligne se brouille entre Free et Orange à Bordeaux. Free ne souhaite plus investir pour couvrir le Matmut Atlantique. Une décision qui pourrait laisser ses abonnés sans réseau.

FacebookTwitter

L'Euro de football 2016 se déroule en France et pour l'occasion, les quatre opérateurs mobiles se sont associés pour couvrir, en 2G/3G/4G, l'ensemble des stades de la compétition. Ce qui va permettre aux spectateurs et supporters de partager les moments forts de la compétition.

10 stades couverts

Ce projet, qui est une grande première entre opérateurs, a nécessité un investissement de 32 millions d'euros. Les travaux sont désormais achevés dans les 10 stades qui accueilleront les équipes nationales.

Free ne veut plus financer les installations à Bordeaux

Tous ? Non. Un stade bordelais résiste encore et toujours à un opérateur. Selon le Figaro qui a révélé l'information, Free a annoncé ne plus vouloir participer au financement des installations dans le Matmut Atlantique.

Le loyer en cause ?

L'opérateur estime que le loyer est bien trop élevé et s'est donc rétracté. Une décision que le concessionnaire du stade ne s'explique pas. Des rumeurs font état d'un montant multiplié par 12 : « Nous nous sommes alignés sur les prix du marché, c'est-à-dire ceux qu'on exige dans les stades ».

L'itinérance Orange au secours des clients Free

Free risque donc de ne pas apporter de couverture mobile à ses abonnés contrairement à ses trois concurrents. L'opérateur a assuré à la mairie de Bordeaux qu'ils profiteraient de l'itinérance Orange, comme c'est le cas partout en France là où il ne possède pas d'antennes.

Orange scandalisé mais pragmatique

Un argument qui n'a pas été du goût d'Orange : « Free a fait le choix délibéré de ne pas couvrir en propre le stade de Bordeaux, contrairement aux autres opérateurs. A eux d'en assumer les conséquences pour leurs clients » selon la direction qui a néanmoins précisé que « Orange respectera le contrat qui le lie à Free ».

Les abonnés Free pourront donc tout de même bénéficier d'une excellente couverture mobile en 2G/3G grâce au réseau Orange.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus