Huawei développe son propre OS mobile

26
SEP
2012
Partager cette actu sur :

Logo Huawei 140x140Google et Apple ne doivent pas se reposer sur leurs lauriers. S’ils dominent sans partage la téléphonie mobile avec leurs OS mobiles, iOS et Android, les constructeurs asiatiques comptent bien contrôler un jour le hardware et software. Après Samsung qui investit sur Bada, le géant chinois Huawei annonce qu’il prépare aussi un OS mobile.

Déjà bien présent sur le marché de la téléphonie mobile avec une gamme très variée de smartphones Android, Huawei veut asseoir sa position avec des smartphones tournant sous Windows Phone 8 et des tablettes tactiles. Toutefois, le fabricant chinois ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Après avoir annoncé que ses smartphones Android possèderaient une surcouche logicielle, Huawei prévoit de développer son propre OS mobile au cas où il voudrait prendre ses distances avec Android à l’avenir.

Dans une interview donnée à l’agence Reuters, Wan Biao, PDG de Huawei Device, a déclaré « nous mobilisons aussi nos ressources pour mettre au point un téléphone tournant avec notre plateforme au cas où les autres entreprises ne nous laisseraient plus utiliser la leur un jour. »

Univers mobile Huawei
Huawei n’est pas le seul constructeur asiatique à vouloir se libérer d’Android. Samsung, le premier fabricant mondial de smartphones, étudie aussi cette possibilité en faisant monter en puissance Bada, son propre OS mobile ou Tizen, un système d’exploitation mobile dérivé de MeeGo, l’OS mobile open source.

Cette année, Huawei compte écouler plus de 100 millions de téléphones mobiles dont 60 millions de smartphones. Actuellement, Huawei est le sixième plus gros vendeur de téléphones mobiles au monde et vise la troisième place pour 2015. Apple, Google, Microsoft et RIM sont avertis, les constructeurs asiatiques arrivent.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus