A 10:10 dans Marques

Iliad : des recrutements d’abonnés en chute libre ?

10
FEV
2010
Partager cette actu sur :

logo iliadLes temps s’annoncent durs pour Iliad qui doit publier ses chiffres le 11 février. Exane BNP Paribas prévoit un quatrième trimestre 2009 très terne pour l’opérateur.

Le suspense règne avant l’annonce du chiffre d’affaires du T4 2009. Les analystes dévoilent quelques pistes avant la communication d’Iliad qui aura lieu demain. Selon les estimations d’Exane BNP Paribas, l’opérateur devrait afficher un chiffre d’affaires en progression de 5 % et un ARPU (chiffre d’affaires par abonné) de 36,5 € (contre 36,1 € au T3 2009).

logo aliceC’est du côté des recrutements de nouveaux abonnés que le bât blesse. En effet, la fuite des abonnés Alice se serait accentuée avec la perte de 57 000 clients en trois mois. Du côté de Free, le nombre de recrutements serait également en baisse par rapport au troisième trimestre 2009 avec 80 000 nouveaux clients.

Au total, seuls 23 000 nouveaux abonnés viendraient gonfler le parc de l’opérateur au quatrième trimestre 2009. Le cabinet d’analyse estime qu’Iliad atteindrait son niveau le plus bas en termes de recrutements avec une part de marché de 5 % concernant les nouveaux abonnés.

Rodolphe Publicité FreeL’opérateur semble s’être déjà préparé à une riposte pour relancer la machine en 2010 en modifiant sa façon de communiquer. Il faudra dire adieu à Rodolphe, dont les spots publicitaires sont jugés trop geeks et pas assez grand public pour Maxime Lombardini. De même, Alice n’a plus sa belle blonde : Iliad n’a pas renouvelé le contrat de Vanessa Hessler qui incarnait la marque en France. Le mannequin a d’ailleurs déjà disparu des pages du site Internet du FAI.

Il reste maintenant à savoir quelles voies choisira Iliad pour poursuivre son développement avant d’arriver sur le marché du mobile dans moins de deux ans.

FacebookTwitter

FacebookTwitter
A 9:27 dans Marques

Iliad : une progression freinée par Alice

27
AOÛ
2009
Partager cette actu sur :

Maxime Lombardini Free IliadSi Free est le moteur majeur d’Iliad, le rachat d’Alice a un impact assez important sur la progression du groupe. Le résultat net chute de 13,1 % sur un an mais le positionnement commercial d’Alice et la migration des abonnés vers le réseau Free permettent au groupe de conserver sa dynamique.

Le défi de l’intégration d’Alice est difficile à relever. Afin d’éviter de laisser la situation déficitaire de l’ancienne filiale de Telecom Italia s’enliser, Iliad a rapidement procédé à des changements dans la politique d’Alice : nouveau positionnement des offres, migration des abonnés vers les infrastructures et le SI de Free… Le prix à payer est assez lourd en termes d’abonnés puisqu’Alice a perdu 54 000 clients en un semestre, mais l’opération devrait permettre à Iliad d’améliorer rapidement la rentabilité de cette fraîche acquisition.

logo alicePour le premier semestre 2009, le groupe affiche donc un chiffre d’affaires de 969,8 millions d’euros, ce qui représente une progression de 40 % sur un an (13,8 % en excluant Alice). Certes, les 782 000 abonnés acquis viennent gonfler ce chiffre d’affaires mais Alice, qui n’a pas encore atteint l’équilibre, affaiblit le résultat net.

En effet, si le CA décolle, le résultat net de l’ensemble consolidé chute de 13,1 %. Le groupe Iliad affiche un résultat de 72 millions d’euros au premier semestre, contre 82,9 un an auparavant. Sans l’impact d’Alice, ce résultat aurait atteint 161 millions d’euros (+ 94,2 %).

Toutefois, Iliad a réussi à limiter les effets négatifs de l’intégration d’Alice en mettant rapidement en marche des processus d’optimisation du parc et ce résultat net s’avère supérieur aux attentes des analystes. Par ailleurs, Iliad annonce une génération de trésorerie de l’activité ADSL (cash flow) de 178 millions d’euros pour ce semestre.

Offre FreeLes services à valeur ajoutée contribuent fortement à la dynamique du groupe. Ils ont totalisé 231,8 millions d’euros sur les six premiers mois de l’année, soit une hausse de 37 % sur un an. Entre le Multi TV, le lancement du pack anniversaire ou l’augmentation de l’abonnement à Free Home Video, les services audiovisuels assurent la rentabilité de l’opérateur.

Si la croissance d’Iliad est encore entachée par la situation délicate d’Alice, le groupe maintient ses objectifs à court et moyen terme. Lors d’une interview accordée à BFM, Thomas Reynaud, directeur financier d’Iliad, a affirmé que le cash flow généré donnait à Iliad « les moyens d’autofinancer son développement dans la fibre optique et dans le mobile ». Le rendez-vous est donc pris pour le prochain semestre.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus